Les AI Paris Awards 2018 décernés à Systran, Pricemoov et Taqadam

Les AI Paris Awards 2018 décernés à Systran, Pricemoov et Taqadam Les trophées sont venus récompenser une application d'agent conversationnel dans la santé et une plateforme d'optimisation tarifaire. Mais aussi un prestataire avec une dimension sociétale.

Organisé dans le cadre du salon AI Paris 2018 (qui se tenait les 11 et 12 juin à la Cité de la mode et du design dans le 13e arrondissement de la capitale), les AI Awards permettaient de concourir dans deux catégories : usage et techno. Un prix spécial a également été décerné par le jury (dont le JDN faisait partie). Sur les 40 sociétés candidates à cette seconde édition des trophées, deux finalistes par catégorie ont été sélectionnés par le jury. Chaque finaliste a pu venir défendre son projet sur scène. Le lauréat de chaque catégorie a ensuite été élu en direct par le public (par SMS).

De gauche à droite sur la photo, les trophées ont été remis à Roy Andraos (pour Taqadam), Pierre Hébrard (pour Pricemoov) et Gaëlle Bou (pour Systran). © AI Paris / Corp Events

Dans la catégorie techno, le spécialiste français de la traduction automatique Systran (acquis en 2014 par le Coréen CSLI) était opposé à la start-up belge Timi, éditeur d'un atelier de machine learning automatisé.  C'est Systran qui a eu les faveurs du public. L'éditeur avait candidaté sur la base d'un projet d'agent conversationnel, co-construit avec Pertimm. Multilingue, le logiciel en question s'adosse notamment à sa technologie mondialement reconnue de traduction automatique. Il a permis à Pertimm de créer une plateforme de création d'agents intelligents (Viky.ai). Une solution qui est déjà déployée en France dans le secteur de la santé pour améliorer le parcours du patient. 

Dans la catégorie usage, l'expert français en optimisation tarifaire Pricemoov a remporté le trophée face à son compatriote Interstellar qui, lui, édite une solution de régulation des transports publics. Pricemoov propose une plateforme de gestion en temps réel des politiques de prix. Adossée à des algorithmes auto-apprenants, elle prend en compte de multiples variables :  segmentation des clients, historique de vente, évolution du contexte de marché... L'outil promet des augmentations substantielles de revenu (de plusieurs points).

Quant au prix spécial, il a été décerné à Taqadam. Cette start-up new-yorkaise commercialise des prestations centrées sur la classification et l'organisation des data sets utilisés en entrée des systèmes d'intelligence artificielle. Une étape centrale en vue d'aboutir à une IA de qualité aux résultats non-biaisés. Pour mettre en musique ces processus, Taqadam combine intervention informatique et humaine. Pour ce second volet, elle externalise une partie du travail à de jeunes adultes réfugiés au Moyen-Orient, ajoutant ainsi un volet sociétal à sa démarche. C'est ce mixte entre innovation et éthique qui a séduit le jury. 

A lire aussi

Annonces Google