Les trois grand gagnants du Prix Turing 2018

Un prix Nobel de l’informatique n’a pas encore été créé, mais nous avons tout de même une récompense qui s’en approche, notamment en crédibilité : le prix Turing.

Depuis maintenant plus de 20 ans (1996), cette récompense est délivrée par l’Association for Computing Machinery (ACM).

Petit rappel concernant l’homme qui a inspiré le titre de ce prix, Alan Turing était un mathématicien et cryptologue britannique qui a posé les bases théoriques de l’informatique moderne. Il fut un héros particulièrement important au cours de la seconde guerre mondiale, et a rapidement été considéré comme un pionnier de l’informatique telle que nous le connaissons aujourd’hui, mais aussi un précurseur des questions élémentaires sur les composantes de l’informatique moderne (on vous conseille de vous référer au test de Turing).

Pour en revenir à ce "Nobel de l’informatique", le prix Turing (d’un million de dollars, financé par Google) récompense chaque année des chercheurs et scientifiques étant à la source de considérables innovations dans le domaine de l’IA. Cette année, le prix se voit donc remis à trois lauréats : Yoshua Bengio, Geoffrey Hinton et Yann LeCun.

Pour rentrer dans le détail, Yoshua Bengio dirige l’Institut d’IA du Québec (Mila) et est aussi professeur à l’Université de Montréal ; Geoffrey Hinton est vice-président et ingénieur chez Google ; ainsi que conseiller scientifique en chef du Vector Insitute et professeur à l’Université de Toronto ; tandis que Yann Lecun est vice-président et scientifique IA en chef chez Facebook, ainsi que professeur à l’Université de New-York.

À noter que Yan LeCun et Yoshua Bengio sont tous deux co-directeurs du programme CIFAR, un programme de Machine & Brains Learning. De plus, Yoshua Bengio a largement contribué à développer les réseaux GaN (generative adverserial networks), Geoffrey Hinton a prouvé que le Deep Learning pouvait résoudre des problèmes insolubles par des approches alternatives, et Yann LeCun a été au centre d’innovations considérables en ce qui concerne la reconnaissance d’images.

Ces trois têtes pensantes sont à l’origine du développement du Deep Learning avec des bases conceptuelles et techniques en AI utilisant des réseaux neuronaux pour l’informatique.

"La croissance de l'IA et l'intérêt qu'elle suscite sont dus, en grande partie, aux progrès récents du Deep Learning dont Bengio, Hinton et LeCun ont jeté les bases. Ces technologies sont utilisées par des milliards de personnes. N'importe qui a un smartphone dans sa poche peut expérimenter des progrès tangibles dans le traitement du langage naturel et la vision par ordinateur qui n'étaient pas possibles il y a seulement 10 ans. En plus des produits que nous utilisons tous les jours, les nouvelles avancées dans le Deep Learning ont donné aux scientifiques de nouveaux outils, particulièrement puissants, dans des domaines allant de la médecine à l'astronomie, en passant par la science des matériaux", a déclaré Cherri M. Pancake, présidente de l'ACM.

Leurs différents travaux se sont basés sur le recours à des algorithmes dans le but d’extraire des modèles de données reconnaissant les langages, les environnements, et les objets. Ce qui a permis d’aboutir à de véritable percée dans les domaines de la reconnaissance vocale, la robotique, et l’apprentissage automatique des images et des vidéos numériques.

Pour rentrer également dans le détail sur ce point, les réseaux neuronaux sont une méthode de Machine Learning, au cours de laquelle un ordinateur apprend à effectuer certaines tâches en analysant des exemples de formation. Dans la plupart des cas, les exemples ont été étiquetés à la main à l'avance. Un système de reconnaissance d'objets pourrait donc être confronté à des milliers d'images étiquetées de voitures, de maisons, de tasses à café, etc. et réussir à isoler des motifs visuels dans les images qui sont en correspondance directe avec des étiquettes particulières.

Ces trois génies ont ainsi, par leur travail, transformé de multiples industries, dont le transport, les soins de santé et le commerce électronique. En résumé, une grande majorité de leurs découvertes sont utilisées dans les technologies de notre quotidien, tel que la reconnaissance faciale des smartphones, les voitures autonomes, et le système prédictif de la messagerie Google.

L’Association for Computing Machinery (ACM) remettra ainsi le Prix Turing 2018 le 15 juin à San Francisco, lors de son banquet annuel.

Autour du même sujet

Les trois grand gagnants du Prix Turing 2018
Les trois grand gagnants du Prix Turing 2018

Depuis maintenant plus de 20 ans (1996), cette récompense est délivrée par l’Association for Computing Machinery (ACM) . Petit rappel concernant l’homme qui a inspiré le titre de ce prix, Alan Turing était un mathématicien et cryptologue...