Actifs immatériels : une prise de pouvoir imminente sur le monde "tangible" ?

Développer son patrimoine ne passe plus par des actifs immobiliers, ou tangibles. En 2019, et grâce aux différentes révolutions digitales, d'autres options encore peu connues s'offrent à vous.

Ici, nous n’évoquerons point le patrimoine immatériel de l’Unesco, ni l’opiniâtreté résiliente du marxisme en 2019. La notion d’actif immatériel est au centre de nombreux débats économiques, entrepreneuriaux ou encore géopolitiques, et ce, sans qu’un terme clair soit utilisé pour le définir. 

La richesse d’une personne ou d’une entité, son patrimoine, n’est plus lié à des actifs tangibles, loin de là. Pourtant, cette transition entre la gestion « Père de famille » d’antan (souvent basée sur de l’immobilier et l’assurance-vie) et la gestion « Numérique » (dont il faut encore définir une métaphore parlante) est inconnue, invisible, absolument pas franche.  

En tout cas, dans le monde mainstream, car, sous les pixels et autres smart-contracts, l’avénement de cette nouvelle forme de patrimoine est bien…tangible! En fin d’article, 2 néo-actifs à intégrer à votre porte-feuille.

Actifs immatériels, quelques bribes de compréhension

Comme l’indique la définition du capital immatériel, il s’agit de « tout ce qui n’est pas physique » et constitué de « d’informations et de connaissances positives ». Autrement dit, ces actifs intangibles, aussi appelés des immobilisations incorporelles (GoodWill chez nos amis anglo-saxons) et/ou capital intellectuel, sont « tout » hormis les biens meubles, immobiliers, documents, argent, minerais, pétrole, etc… (pour résumer). 

Plus les années passent, et plus l’impact des actifs immatériels sur l’économie « réelle » est puissant. Depuis la Seconde Guerre mondiale, l’épanouissement de ces actifs était relatif à des brevets, des logiciels, des droits sur des marques commerciales. 

Les avantages de ces actifs sont les suivants :
  • Ils sont fort souvent scalables,
  • Ils disposent d’une capacité de résilience (en cas de panne par exemple),
  • Ils sont mutualisables (utilisation sous plusieurs formats/contextes).
Constitution d’un patrimoine immatériel en 2019

Au-delà de ces concepts et autres définitions, connectons-nous au monde d’aujourd’hui. Le monde du travail a considérablement changé, il s’agit là d’un doux euphémisme. Les process standardisés ont laissé place à l’hyper-spécialisation dont émane une liberté d’entreprendre factuelle.  
Celle-ci permet clairement de libérer les esprits, et donc les créations. Ajoutez à cela, des progrès technologiques « monstrueusement bénéfiques » et vous obtiendrez les clés de compréhension d’un monde qui sait se constituer un patrimoine immatériel. 

2 exemples tangibles
  • Investir dans un ou plusieurs sites web. Comme le proposent certaines entités dont, à titre d’exemple, celle-ci, il est possible d’acheter un site web ayant déjà un certain rendement via des ventes ou des commissions d’affiliation. Cette valorisation est bien réelle, pourtant, l’actif lié est purement immatériel et basé notamment sur le SEO comme compétence-clé (référencement web). A noter que certains sites peuvent atteindre entre 80 000 et 120 000 euros en France (bien plus pour les domaines anglophones). Plutôt que d’investir dans un appartement dont le besoin de financement initial est colossal, et, les risques élevés (non-paiement du loyer, explosions des charges de co-propriétés, etc…), rien de tel qu’un site qui soit déjà rentable et qu’il possible de faire évoluer (= plus de gains).
  • Investir dans la technologie Blockchain. J’ai volontairement évité le terme Bitcoin ou Libra, car trop d’informations erronées à son sujet ayant un impact sur sa réputation. De nos jours, investir dans des Nodes pour staker est clairement une forme de revenu passif. Tomo et Tezos sont mes préférés. Cette technologie est nouvelle et dispose de peu de « use case », mais l’ignorer serait un crime envers votre porte-feuille. Les projets sérieux se révèlent enfin, après une période 2017-2018 affreusement bourrée d’arnaques en tous genres. 

La digitalisation du monde va (encore plus) s’accroitre, et, la data a déjà pris le pouvoir depuis belle lurette. Cette numérisation de nos vies passera aussi par une révolution des usages. Quand on voit comment la vie digitalisée se déroulant en Chine, en Corée du Sud, à Singapour, au Japon…Il semblerait que le chemin soit déjà tracé!

Actifs immatériels : une prise de pouvoir imminente sur le monde "tangible" ?
Actifs immatériels : une prise de pouvoir imminente sur le monde "tangible" ?

Ici, nous n’évoquerons point le patrimoine immatériel de l’Unesco, ni l’opiniâtreté résiliente du marxisme en 2019. La notion d’actif immatériel est au centre de nombreux débats économiques, entrepreneuriaux ou encore géopolitiques, et ce, sans...