Le cloud au cœur de la transformation business des entreprises

Même les flux critiques peuvent être extraits des infrastructures physiques pour être mutualisés dans le cloud. Progressivement, cette migration devient la base de la transformation de l’entreprise.

Les projets cloud se multiplient dans les entreprises. Toutes ou presque ont compris que l’avenir de leurs systèmes d’information se trouvait dans le nuage. Désormais, même les flux critiques peuvent être extraits des infrastructures physiques pour être mutualisés dans le cloud. Ainsi, progressivement, cette migration devient la base de la transformation organisationnelle, métier et business de l’entreprise.

Migration dans le cloud : des avantages business, mais pas seulement…

À mesure que le cloud démontrait sa fiabilité, sa sécurité et tenait ses promesses, les entreprises d’abord timides ont commencé à y basculer des fonctions de plus en plus critiques. La maturité des technologies s’affirmant, elles ont ensuite bousculé leurs méthodologies pour adopter des modes de travail plus collaboratifs, agiles et innovants rendus possibles par cette migration. La disponibilité et la puissance offertes leur ont alors ouvert de nouvelles opportunités business et d’innovation, avec un potentiel de gestion de la donnée décuplé dans le cloud.

C’est aussi pour les PME ou ETI l’accès à de formidables capacités d’innovation. Elles peuvent désormais traiter leurs données avec des outils de machine et de deep learning, jusqu’alors réservés aux grandes organisations. Cette démarche big data intelligente offre à l’entreprise de nombreuses possibilités, comme celles de mieux connaître le comportement des clients de ses clients, disposer d’analyses croisées facilitant ses prises de décisions et de prévisions business pour travailler en flux tendus. Ces atouts permettent in fine aux PME ou ETI de réinventer leur relation avec les grands groupes dans une dynamique résolument partenariale.

Des équipes émergent, dont la mission consiste à travailler sur le business model autour de l’usage dans le cloud, à savoir : l’accessibilité partout et à tout moment, une mobilité universelle et une proximité des données au plus près des législations locales. En effet, de nombreux États mettent aujourd’hui en place un internet souverain. Les réglementations se multiplient pour leur permettre d’assurer leur indépendance, assurer la confidentialité des données des citoyens et préserver leurs entreprises et leurs technologies. Dans ce contexte protectionniste, le cloud donne la possibilité à une entreprise de s’implanter très rapidement à l’international au plus près de ses clients tout en étant en conformité avec les contraintes législatives en vigueur sur chaque marché. Enfin, le cloud représente un gain en termes de développement durable : la plupart des grands fournisseurs s’engageant sur des data centers ayant zéro impact écologique.

Les points d’attention à ne pas négliger

Toutefois, pour tirer pleinement parti du cloud, l’entreprise doit accepter de changer la façon de piloter ses opérations, en faisant évoluer son état d’esprit, en revoyant ses méthodes et son organisation. Dans ce cadre, la transformation ne peut être seulement technologique. Elle doit nécessairement intégrer un accompagnement au changement. En effet, les inquiétudes et les doutes peuvent être nombreux chez les collaborateurs. Or, sans acceptation, la transformation sera durablement freinée. La direction générale doit donc faire preuve d’exemplarité pour limiter le risque de résistance au changement et donner du sens à cette évolution. L’intégration précoce des ressources humaines dans la mise en place de ce nouveau modèle sera la clé pour renforcer l’adhésion des équipes.

Par ailleurs, si la migration dans le cloud apporte de nombreux bénéfices à l’entreprise, elle nécessite également d’être bien encadrée. En effet, l’une de ses aspérités vient du fait qu’en 2 clics un utilisateur va pouvoir consommer des ressources. Pour éviter que la facture n’explose, une structuration des services accessibles, mais aussi une évangélisation aux bonnes pratiques dans le cloud seront indispensables.

Autre point d’attention majeur : la sécurité des flux critiques. Le fait d’évoluer désormais dans des systèmes ouverts et mutualisés représente un risque supplémentaire. Les fournisseurs de cloud développent des dispositifs de sécurité dont seuls les États pouvaient jusqu’alors disposer. Toutefois, même si les moyens de combattre des attaques toujours plus sophistiquées ont été décuplés, l’entreprise doit rester très vigilante et adopter une approche « Security by Design » pour tout nouveau service déployé dans le nuage. 

Si la transformation dans le cloud est en cours d’acquisition, elle entraîne un changement de fond qui nécessite de mettre en place un maximum de clés de succès sur les aspects sécurité, compétences et ressources pour, in fine, bénéficier de toute sa puissance et de l’innovation qu’elle autorise.

Le cloud au cœur de la transformation business des entreprises
Le cloud au cœur de la transformation business des entreprises

Les projets cloud se multiplient dans les entreprises. Toutes ou presque ont compris que l’avenir de leurs systèmes d’information se trouvait dans le nuage. Désormais, même les flux critiques peuvent être extraits des infrastructures physiques pour...