Pourquoi la digitalisation n’est plus une option pour les métiers traditionnels ?

Souvent perçue comme subie, exigeante et sans compromis, la digitalisation des professions comptables notamment est aujourd’hui intimement liée à la survie de son secteur.

LA réponse aux enjeux majeurs des professions comptables 

Parmi les enjeux auxquels font face les experts comptables, la rentabilité et la productivité trônent en tête des préoccupations des cabinets. Elles sont aujourd’hui des questions centrales car sont le résultat d’une pression concurrentielle particulièrement forte sur le marché avec comme effet pervers un dumping sur les tarifs. En effet, l'arrivée des services LegalTech a créé une baisse de la tarification de missions à faible valeur ajoutée. L’innovation technologique (IA, automatisation, etc.) a permis des gains de productivité considérables au travers le développement de logiciels métiers performants. Ce gain de productivité et cette baisse de tarifs sur des missions chronophages sont ce pourquoi les cabinets doivent capitaliser davantage sur leurs missions de conseil haut-de-gamme et plus largement sur le capital humain. Demain, les cabinets traditionnels devront s’adapter et repenser leur business model pour enfin réussir à transformer cette mutation en atout. La différenciation est un autre enjeu qui préoccupe de plus en plus le secteur et qui trouve sa solution dans la digitalisation. Comment réussir à se différencier de la concurrence avec des offres de services sensiblement proches ? Les professionnels du secteur doivent se ré-inventer à deux niveaux pour faire face à une concurrence nouvelle.

D’abord, en déployant de vraies stratégies pour développer leur visibilité sur le web auprès de leurs clients et prospects. Les investissements en marketing et la communication, bien souvent relayés au second plan, sont devenus essentiels pour trouver de nouveaux canaux d’acquisition dans un secteur à pression concurrentielle forte. Les cabinets doivent se saisir des notions d'image de marque, d’apport de valeur, de positionnement d'offre, à l’heure d’internet, du tout mobile et des réseaux sociaux. Des acteurs accompagnent le métier sur ces enjeux en développant pour eux et avec eux différents outils de référence : plateformes de mises en relation entre particuliers et professionnels, sites d’avis, etc. Ensuite, une expérience client digitale réussie est un élément différenciant de poids pour creuser l’écart face à la concurrence. L’innovation technologique, en effervescence dans le secteur, permet de proposer aux clients connectés une toute nouvelle expérience au plus proche de leurs usages et de leurs attentes. Par exemple, l’intelligence artificielle qui, avec ses possibilités infinies, a vocation à s’imposer comme un véritable assistant virtuel en “augmentant” le métier. 

Et les autres ? 

Une analogie est possible avec d’autres métiers traditionnels qui présentent des enjeux similaires et pour qui l’avenir passe aussi par la digitalisation. Les métiers de l’immobilier et la construction sont un bon exemple. 

La transformation digitale y est aussi engagée bien qu’elle paraisse encore lente en comparaison aux bons élèves (finance, mobilité, etc.). Dans le bâtiment, les innovations numériques prennent notamment la forme de processus de construction collaboratifs - Building Information Modelling (BIM). Cette innovation est aujourd’hui au cœur des stratégies de digitalisation du secteur. Son optimisation de la planification de projets continue d’offrir des perspectives de transformation dans les méthodes de travail avec à la clé des économies et des gains de productivité comparables aux mutations sectoriels dans le chiffre et le droit. 

Aujourd’hui plus que jamais, il est essentiel que les métiers traditionnels prennent conscience des enjeux et de l’importance d’accélérer leur digitalisation en se donnant les moyens de faire face aux défis actuels de leurs secteurs. Qu’il s’agissent des métiers du chiffre et du droit ou des métiers de l’immobilier et de la construction, les efforts (investissements, formation, etc.) doivent être déployés pour embrasser totalement ce changement. Car l’avenir de ces métiers traditionnels passent inévitablement par leur digitalisation. 

Pourquoi la digitalisation n’est plus une option pour les métiers traditionnels ?
Pourquoi la digitalisation n’est plus une option pour les métiers traditionnels ?

LA réponse aux enjeux majeurs des professions comptables  Parmi les enjeux auxquels font face les experts comptables, la rentabilité et la productivité trônent en tête des préoccupations des cabinets. Elles sont aujourd’hui des questions...