I love you "codage"

Le langage informatique devrait devenir l'"Espéranto" du 21ème siècle. A l'heure où l’informatique fait partie intégrante de notre quotidien, appréhender sa logique est devenu une nécessité pour influer et interagir avec le monde.

Dans un monde numérique toujours connecté, connaître et maîtriser les principes fondamentaux de cette nouvelle langue est incontournable. D’autant qu’elle facilite aujourd’hui l’intégration, les échanges et le partage au-delà des frontières. Ses algorithmes simples, une fois décodés, créent et façonnent une forme alternative de communication. Bien que cet enchaînement de combinaisons puisse paraître nébuleux au premier abord, les comprendre et les traduire sont devenus les objectifs prioritaires d’une communauté grandissante, composée d’individus parfois même novices dans la pratique de l’informatique et de la programmation. La culture du code s’inscrit donc à la croisée d’un nouveau langage, d’une culture scientifique et technique, et d’une démarche de création. A l’heure où l’informatique fait partie intégrante de notre quotidien, appréhender sa logique est devenu une nécessité pour influer et interagir avec le monde.

La programmation à la recherche de talents

« 10 000 postes de développeurs numériques sont à pourvoir chaque année selon le Syntec, le syndicat professionnel du numérique. »[1]

En ouvrant ses portes sur le monde, Internet a cassé les frontières et uniformisé la communication. Pour profiter pleinement de la richesse de la toile, des nouveautés digitales et connectées et des outils numériques qui composent l’environnement, il est nécessaire de s’initier à l’écriture du code. Les entreprises en France et à l’étranger l’ont bien compris et se lancent dans une compétition internationale, sorte de « guerre des cerveaux », pour attirer les meilleures compétences et les développeurs les plus talentueux. Afin de satisfaire et soutenir leurs structures nationales dans leur développement, elles recherchent ces profils uniques, capables de mettre en œuvre et de développer leurs stratégies de plus en plus digitales.

 

Coder : un défi pour se former et communiquer

« Beaucoup d'étudiants préfèrent apprendre un code informatique plutôt que conjuguer des verbes. » [2]

Pour s‘imposer dans ce monde en pleine transformation numérique, la maîtrise de la programmation et l’écriture du code représentent un enjeu stratégique. Manque d’experts dans le secteur et lobbying intense de grands industriels ont poussé les autorités à faire de l’enseignement du code une cause mondiale. Pour répondre au besoin de compétences des entreprises et aux attentes des populations (trouver un emploi, relancer sa carrière, créer son entreprise, maîtriser le langage du 21ème siècle) des écoles numériques se développent  telles que la « WebForce3 », La Simplon.com, ou encore La « 42 » créée par Xavier Niel (fondateur d'Iliad-Free). Consacrées à l'apprentissage du code et au métier de développeur (web et mobile), elles proposent un enseignement opérationnel et concret pour des candidats de plus en plus nombreux.

De multiples sites de formation en ligne offrent également un apprentissage en accès gratuit : code.org, Code Academy, Khan Academy, etc. Le gouvernement français quant à lui, convaincu de l’importance d’apprendre cette seconde langue, souhaite initier les plus jeunes au langage informatique dès l’école primaire. C’est déjà le cas dans certains états américains où les étudiants peuvent choisir en option un langage informatique plutôt que le Français, l'Espagnol, l'Allemand ou le Japonais.

 

En conclusion, peu importe l’activité que l’on choisit pour son futur, il sera toujours bien utile d’apprendre à coder. Comme le proposait le président des Etats-Unis Barack Obama à l'occasion de la semaine mondiale de l’enseignement de l’informatique : « Ne vous contentez pas de jouer sur votre téléphone, programmez-le ! ».

 

[1] Etude menée par le Syntec Numérique, 2014

[2] Citation de Chris Reykdal, Représentant de l’Etat de Washington, tirée du figaro.fr du 5 avril 2015

Etats-Unis / Intégration