Google lance un service Cloud de base SQL

Le groupe a conçu une base de données SQL pour son serveur d'applications en mode hébergé App Engine. Elle vient compléter son offre NoSQL.

Le Cloud de Google dispose désormais d'un service de base de données relationnelle SQL. Baptisé Google Cloud SQL, il vient enrichir le serveur d'applications en mode hébergé du groupe (Google App Engine). Pour l'heure, ce nouveau service est ouvert sous la forme d'une pré-version gratuite (accessible via les Labs de Google). La version commerciale finalisée arrivera plus tard, avec une grille tarifaire qui n'a pas encore été dévoilée.

Reposant sur MySQL, le service est doté d'interfaces DB-API (Python) et JDBC (Java) pour faire le lien avec les applications susceptibles d'exploiter la base de données. Un dispositif d'importation et d'exportation permet de gérer des migrations depuis des serveurs MySQL internes à l'entreprise. Une console d'administration est en outre livrée. Elle permet également d'opérer la base de données NoSQL propriétaire de Google (Big Table).

Google / Google App Engine