Ruby on Rails 3.2 : accélération de l'intégration continue

L'infrastructure de développement Ruby améliore ses dispositifs d'intégration continue. A chaque modification et test d'une nouvelle portion de code, seules les classes modifiées seront rechargées.

Nouvelle version pour l'infrastructure de développement Ruby on Rails. Au centre des nouveautés les plus intéressantes, Ruby on Rails 3.2 introduit un processus d'intégration continue amélioré. A chaque modification et test d'une nouvelle portion de code, seules les classes modifiées seront rechargées par la nouvelle mouture, et non la totalité des classes comme c'était le cas auparavant.

Un outil permettant de préfixer chaque ligne de log fait également son apparition. Ce qui se révélera un plus pour suivre l'activité d'une application particulière, ou d'un utilisateur particulier (notamment dans le cas d'un programme multi-tenant).

Point utile dans le cadre du débogage ou l'optimisation des développements, il est désormais possible d'annoter les requêtes en base de données. Enfin, Ruby on Rails prend en compte les besoins en matière de base NoSQL, en permettant de stocker une référence clé/valeur dans une base SQL. Ruby on Rails est disponible sous licence MIT.

Framework / Intégration