Alain Laidet (Comexposium) "Le salon E-Commerce Paris veut répondre à toutes les problématiques"

A quoi va ressembler E-Commerce Paris 2012 ? Quels sont les nouveaux exposants ? Comment profiter au mieux du salon ? Réponses du fondateur et président d'honneur d'E-Commerce Paris.

JDN. Quelles seront les particularités de l'édition 2012 du salon E-Commerce Paris, qui se tiendra du 18 au 20 septembre 2012 au Pavillon 7.3 de la Porte de Versailles ?

Alain Laidet. Le salon sera organisé en trois espaces : technologies e-commerce, e-marketing et logistique e-marchande. Dans l'espace e-marketing, une zone social commerce accueillera 12 sociétés et une zone mobile commerce en abritera 15, en grande partie différentes de l'an dernier. Des zones innovation dans les espaces technologie et e-marketing permettront en outre à une trentaine de prestataires de présenter leurs solutions.

Nous accueillons aussi beaucoup de nouveaux exposants, à l'instar de Priceminister et de Criteo. Mais également d'Oracle-ATG, qui côtoiera donc Demandware, Hybris et même Intershop. La présence accrue de ces grandes solutions accompagne logiquement l'arrivée des marques et des retailers sur le Web marchand. Enfin Amazon, qui avait pris un stand pour la première fois l'an dernier, sera à nouveau présent, toujours pas pour présenter ses web services mais bien sa place de marché.

 

Quelle est la force de ce salon ?

Sans doute la certitude pour le visiteur de trouver réponse à ses questions. Par exemple, si un visiteur cherche une solution open source, il les aura toutes sous la main puisque nous disposerons, comme précédemment, d'un très gros village open source. La surface déjà importante occupée par Prestashop s'accroît de 50%, Drupal, NBS et les intégrateurs de l'univers Magento reviennent... Au total on comptera une quarantaine de sociétés open source.

Nous aurons aussi l'essentiel des acteurs de l'affiliation, ainsi que le ban et l'arrière-ban de l'e-mailing et bien sûr toutes les grandes banques et solutions de paiement. Nous accueillons par ailleurs de plus en plus de logisticiens, sans doute aussi parce qu'historiquement, ce secteur pratique les salons bien davantage que les jeunes sociétés d'e-marketing. Six postes européennes seront là et La Poste occupera un très grand stand de 200 mètres carrés, contre 120 en 2011.

La possibilité de suivre des formations accroît encore l'attrait du salon. 18 sessions couvriront l'ensemble des thématiques opérationnelles auxquelles sont confrontés les professionnels de la vente en ligne (ces formations sont organisées par CCM Benchmark, l'éditeur du JDN, ndlr).

 

Entre les stands, les conférences et les formations, comment conseillez-vous aux visiteurs de s'organiser pour profiter au mieux de leur temps sur E-Commerce Paris 2012 ?

Lorsqu'on se pose des questions sur un sujet, le mieux est d'identifier en amont les conférences les plus intéressantes et les acteurs les plus en phase avec sa problématique, puis d'assister à leurs conférences et de leur rendre visite sur leurs stands pour obtenir des précisions et prendre contact. En une journée, le visiteur aura trouvé un éclairage important pour son problème, voire carrément la solution.

Bref, ce n'est pas un salon que l'on peut faire en deux heures. On peut y passer une journée entière sans épuiser son intérêt. Et deux jours paraissent raisonnables. Nous voyons régulièrement des entreprises souhaitant se lancer dans la vente en ligne débarquer à 15 collaborateurs, qui ont réfléchi à leurs besoins auparavant et trouvent leur bonheur en fonction de leurs spécialités.

 

Des festivités sont-elles prévues ?

Les Ecommerce Awards seront remis à la fin de la première journée du salon, le 18 septembre. Le jury, présidé par le fondateur de Rueducommerce Gauthier Picquart, a départagé 120 dossiers très intéressants. Les lauréats seront dévoilés à partir de 18 heures.

Quant aux exposants, nous organisons pour eux une soirée le 19 septembre au Showcase, sous le pont Alexandre III, durant laquelle sera annoncé le lancement d'un nouveau salon e-commerce de Comexposium. De même que le salon Cartes a été dupliqué aux Etats-Unis et en Asie et arrivera bientôt au Moyen-Orient, le salon E-Commerce va voyager hors du vieux continent, sous un format un peu différent. Nous vous en dirons plus le 19 septembre.

 

Alain Laidet débute sa carrière en tant que journaliste. Entre 1985 et 1995, il écrit pour 01 Informatique, Télécoms Magazine et Libération Lyon. En 1995, il participe au projet de presse en ligne "The Telecom Observer". En 1996, il fonde "E-Business", société de presse en ligne dédiée au secteur de l'e-business. En 1998 il lance l'Annuaire E-Business. En 2002, la newsletter est arrêtée, E-Business se lance dans les conférences et les conventions e-business. C'est en 2004 qu'a lieu la première convention E-Commerce, qui attire 1 500 visiteurs, 50 orateurs et 10 exposants. En 2009, Alain Laidet cède la société E-Business à Comexposium, leader français des salons professionnels. En 2012, Alain Laidet est le président d'honneur de la neuvième édition du salon E-Commerce Paris.

E-Commerce Paris 2012, dont le JDN est partenaire, se tiendra du 18 au 20 septembre 2012, au Pavillon 7.3 de la Porte de Versailles. 500 exposants sont attendus. Pendant les trois jours se dérouleront également 350 conférences gratuites dans 14 salles, qui accueilleront en outre 18 formations. L'an dernier, 30 000 visiteurs avaient parcouru les allées du salon, dont plus des deux tiers avaient assisté aux conférences.

Autour du même sujet