Cdiscount : une introduction en bourse dans 12 à 18 mois ?

Selon JP Morgan, Casino aurait intérêt à ouvrir le capital de ses activités d'e-commerce au travers d'une IPO qui verrait la création d'un acteur mondial de la vente en ligne.

Le 9 avril, JP Morgan a relevé de Neutre à Surpondérer sa recommandation sur l'action Casino et a rehaussé son objectif de cours de 81 à 94 euros. Pour quelle raison ? Parce qu'il estime que le titre Casino possède un potentiel de hausse du fait de la réserve de valeur de ses filiales Nova Pontocom et Cdiscount... valeur qui devrait apparaître lors d'une introduction en bourse que JP Morgan juge "probable" dans les 12 à 18 mois à venir.

Casino avait racheté 50% de Cdiscount en 2000 pour monter progressivement au capital et en prendre le contrôle total en 2007. En 2013, l'e-commerçant a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 9,7% à 1,4 milliard d'euros. Ces revenus, qui représentent pas moins de 8% du chiffre d'affaires total de Casino en France, hors essence, en font le deuxième plus gros site marchand de France derrière Amazon. En comptant aussi les ventes réalisées par les marchands tiers sur sa marketplace, son volume d'affaires s'élevait l'an dernier à 1,58 milliard d'euros.

Quant à Nova Pontocom, le numéro 1 de l'e-commerce brésilien a rapporté 1,5 milliard d'euros de revenus à Casino en 2013, en croissance de 29,9%. En outre, Casino a ouvert début 2014 trois sites marchands sous la marque Cdiscount en Thaïlande, au Vietnam et en Colombie, opérés en partenariat avec les filiales locales du distributeur.

Un potentiel qui conduit le courtier américain à entrevoir une ouverture du capital de l'activité e-commerce de Casino, au travers d'une entrée en bourse. Plus précisément, JP Morgan imagine la création d'un acteur d'e-commerce global réunissant Cdiscount et Nova Pontocom, dont les actionnaires seraient Casino et ses partenaires et filiales à l'étranger, et qui pourrait peser 6 milliards d'euros dès 2015. La part de Casino s'élèverait à 3,4 milliards d'euros... un morceau conséquent des 10 milliards d'euros que vaut actuellement en bourse le groupe de distribution.

IPO / CDISCOUNT