Rueducommerce maintient son volume d'affaires grâce à sa Galerie

La marketplace représente désormais 19% du volume d'affaires du groupe, dont les ventes annuelles sont pénalisées par la mauvaise santé du secteur high-tech.

Sur son exercice clôturé fin mars 2011, Rueducommerce publie un chiffre d'affaires en retrait de 11,4 % à 312,4 millions d'euros, pénalisé par la mauvaise santé du secteur high-tech, qui compte pour 87 % des ventes du groupe. L'année 2010-2011 de l'e-commerçant aura surtout été marquée par la croissance de l'activité liée à sa place de marché : les marchands commercialisant leurs produits sur la Galerie ont vu leur chiffre d'affaires progresser de 62,1 % sur un an, à 73,3 millions d'euros contre 45,1 millions sur l'exercice précédent.


La baisse des ventes high-tech est donc quasiment compensée par l'essor de la Galerie, puisqu'au total, le volume d'affaire du groupe ne décroît que de 3,6 % pour atteindre 380,3 millions d'euros. Le dernier trimestre de l'exercice, de janvier à mars 2011, ne fait que confirmer cette tendance : le chiffre d'affaires groupe recule de 15,7 %, celui des partenaires de la Galerie grimpe de 36,1 %. Sur l'exercice 2010-2011, la place de marché de Rueducommerce compte donc pour 18,6 % de son volume d'affaires, contre 11,4 % l'année précédente.


Lancée en 2007, sa marketplace est désormais centrale dans la stratégie de Rueducommerce, entièrement remise à plat mi-2010 au moment de la réorganisation du groupe. "Comme les autres gros sites, nous sommes en train de transformer notre modèle", expliquait en effet son PDG Gauthier Picquart le 10 mai à l'occasion de la présentation des chiffres du secteur par la Fevad. "Nous avions identifié il y a longtemps, en créant la Galerie, le rapprochement inéluctable entre Internet et le retail. Les marchands présents sur la marketplace de Rakuten sont d'ailleurs des marchands physiques. Or on le voit dans les chiffres de l'e-commerce français, les petits sites tirent le business, puisque la croissance du secteur est de 20 % contre 11 % seulement pour les leaders. Nous atteindrons 100 000 sites marchands en France fin 2011 : il faudra leur donner une très forte capacité d'audience. Auparavant, notre activité était purement verticale et concentrée sur le high-tech. Aujourd'hui, nous développons la Galerie pour accompagner cette évolution."


Le site marchand, qui publiera début juin ses résultats, annonce dans un communiqué que les efforts engagés lui "ont permis d'atteindre un niveau de résultat largement supérieur aux attentes, et que l'ensemble de l'exercice sera bénéficiaire (tenant compte de l'absorption totale des coûts de restructuration d'un montant de 2 millions d'euros)". Il précise en outre avoir repris ses investissements marketing.

Chiffre d'affaires