Groupon visé par une class action initiée par ses salariés

Une ancienne commerciale du site lui reproche le non paiement d'heures supplémentaires. Un millier de personnes pourraient rallier sa plainte.

Groupon est visé par une class action à l'initiative d'une ancienne salariée lui reprochant le non paiement d'heures supplémentaires. Cette ancienne commerciale du site de coupons réclame le paiement de ses arriérés de salaires et de 2 % supplémentaires de dommages et intérêts. Son avocat affirme que sa plainte, à laquelle se sont déjà joints d'autres salariés ou ex-salariés de Groupon, pourrait in fine rallier plus de 1 000 personnes. Une mauvaise nouvelle de plus pour le leader de l'achat groupé, récemment contraint de reporter son IPO (lire l'article Groupon retarde son introduction en bourse, du 07/09/2011).

Groupon / Coupon