Cinq sites poursuivis pour avoir publié de faux avis clients

Frédéric Lefebvre a indiqué que cinq procédures contentieuses avaient été engagées contre des sites ayant publié de faux avis de consommateurs.

Le secrétaire d'Etat à la Consommation Frédéric Lefebvre a indiqué le 31 août à l'AFP que cinq procédures contentieuses étaient en cours à l'encontre de sites ayant publié de faux avis clients. Sans citer les sociétés visées, un dossier de presse du ministère mentionne un site de ventes aux enchères de voyages, un grand site participatif d'e-tourisme, un site marchand, un site comparateur dans l'e-tourisme et un site d'e-réputation. Les faux avis seraient rédigés par les gestionnaires de ces sites ou par des stagiaires. Les auteurs de ces "pratiques commerciales trompeuses" risquent deux ans de prison et 187 500 euros d'amende.


Dans le cadre du projet de loi sur la protection des consommateurs qui sera examiné en septembre à l'Assemblée nationale, Frédéric Lefebvre désire renforcer le pouvoir de la DGCCRF en la matière, pour lui permettre de "sanctionner le non respect de ces injonctions pour faire cesser plus rapidement les préjudices subis" (lire le dossier Projet de loi consommation : les mesures qui concernent l'e-commerce, du 20/07/2011).

LEFEBVRE