Des marchands qui luttent efficacement contre la fraude

La comparaison du taux de fraudes et du taux d'impayés aide à mesurer l'efficacité de la lutte contre la fraude. Ainsi, le ratio entre le montant des tentatives et le montant des impayés atteste de la réussite des sites à identifier les commandes frauduleuses. Plus le ratio est élevé, meilleure est la lutte opérée par les sites.

 

Au cours de l'année 2007, ce ratio a connu une tendance baissière à partir du printemps, et atteint des niveau bas durant l'été : les mois où les commerçants ont été les moins capables de déjouer la fraude. A cette période, pour un euro d'impayés, ce sont seulement entre 10 et 11 euros de fraudes qui sont déjoués, contre une moyenne annuelle d'environ 15 euros.