Google Shopping se met au référencement payant

Le comparateur de prix de Google va inciter les marchands à payer pour améliorer leur ranking, à partir d'octobre aux Etats-Unis.

Le comparateur de prix Google Product Search, qui jusqu'ici classait les résultats de requêtes par pertinence décroissante, va permettre aux marchands de payer pour améliorer leur référencement. Leur position finale dans les pages de résultat dépendra directement de la somme qu'ils dépenseront sur le service. A partir d'octobre 2012 aux Etats-Unis, les résultats renvoyés par le moteur combineront donc les flux de produits et les résultats payants. Le service sera en outre définitivement rebaptisé Google Shopping.


Autrement dit, les marchands paieront pour une portion d'audience que le service leur apportait gratuitement auparavant. Mais Google Shopping leur permettra aussi de mieux contrôler leur ranking, affirme le moteur. Pour inciter les marchands à utiliser son programme, Google prévoit un tarif spécial sur les premiers mois. Actuellement, environ 650 milliards de dollars par an transitent par Google Product Search aux Etats-Unis et 1,3 milliard de dollars dans le monde, selon ChannelAdvisor.


Certains analystes s'attendent à observer des changements similaires sur d'autres services de Google, qui est à la recherche de revenus additionnels. Mais sur Google Shopping, on peut également s'attendre à ce que les géants de l'e-commerce comme Amazon ou eBay, qui obtiennent gratuitement  un trafic important de Google Product Search, soient également mis à contribution, à l'avenir. Et surtout, rien n'empêche Google d'appliquer le même principe à son moteur de recherche principal, permettant à tous les sites de payer pour améliorer leur ranking.

Etats-Unis / Google