Jérôme Letu-Montois (Comexposium) "Pour ses 10 ans, E-Commerce Paris s'ouvre à l'international"

Pour accompagner l'avènement du cross-canal et la professionnalisation du secteur, le salon multiplie les temps forts et élève la qualité de ses contenus, explique son directeur.

JDN. Quelles seront les particularités de l'édition 2013 du salon E-Commerce Paris, qui se tiendra du 24 au 26 septembre au Pavillon 7 de la Porte de Versailles ?

letu montois 275
Jérôme Letu-Montois, directeur du salon E-Commerce Paris © S. de P. Comexposium

J. Letu-Montois. Nous allons fêter la dixième édition de la manifestation, ce qui nous a conduits à mettre en place de nombreuses nouveautés de forme et de fond. Tout d'abord, nous avons souhaité repositionner le salon et changer sa baseline, qui devient "l'événement cross-canal". On constate depuis quelque temps qu'une véritable révolution est à l'œuvre, qui fait tomber les frontières entre e-commerce et retail traditionnel. On évoque beaucoup les stratégies store-to-web et web-to-store, les drives... Les consommateurs, dotés de terminaux mobiles qui se multiplient, deviennent de plus en plus exigeants, veulent accéder à l'information immédiatement et acheter dès qu'ils le souhaitent. Nous ne pouvions pas laisser le salon E-Commerce Paris passer à côté de cette grande tendance. Nous en faisons donc un événement consacré à l'e-commerce et au cross-canal.

C'est également pour cette raison qu'à ses trois zones "technologies", "marketing digital" et "logistique" nous en avons ajouté une quatrième, dédiée à la "customer experience". On y retrouvera les solutions sociales, locales et mobiles des sociétés qui aident les marchands à mettre au point leurs stratégies cross-canal et à déployer des passerelles entre leurs canaux de distribution.


Quoi de neuf du côté des exposants ?

Le village innovation, dédié aux start-up, a fait le plein cette année. Il profite d'une forte demande de la part de petites sociétés pour lesquelles le salon est un véritable tremplin, pour se faire connaître commercialement aussi bien qu'auprès d'investisseurs. C'est donc tout le futur du secteur qui sera présenté juste à l'entrée du salon.

Au total, nous restons sur les mêmes niveaux qu'en 2012 : environ 500 exposants, plus de 300 ateliers solutions organisés par des exposants et des conférenciers, et 30 000 visiteurs attendus sur les trois jours. Plutôt que faire grossir encore le salon, nous avons préféré travailler sur la qualité du contenu, afin d'améliorer encore la qualité du visitorat. Comme en ont récemment témoigné les acquisitions d'Hybris par SAP, de Neolane par Adobe et de plusieurs e-logisticiens par La Poste, le secteur se structure et se professionnalise. Nous voulons lui apporter l'expertise dont il a besoin.

 

Comment évolue l'offre de contenus d'E-Commerce Paris ?

Nous avons préparé une trentaine de temps forts, soit bien davantage que l'an dernier. Ils sont organisés en plénières, keynotes de personnalités emblématiques, sessions spéciales des associations partenaires et enfin best practices secteur. Par exemple, la Fevad organise le 25 septembre une session très attendue sur le paiement en ligne et la lutte contre la fraude. Nous bénéficierons en outre de la présence de speakers de très haut niveau, que l'on ne rencontre pas souvent. Je pense à Maelle Gavet d'Ozon, Bernard Lukey de Yandex, Nicolas Franchet de Facebook, Philippe Plichon de Google, Dominique Piotet de Zappos, ainsi qu'à de grands noms du retail français comme le groupe 3SI, les Galeries Lafayette ou Kiabi.

Cette année, nous avons d'ailleurs décidé de développer la portée internationale de la manifestation. Car au-delà des speakers venus de l'étranger, des agents Comexposium ont pour mission de recruter exposants et visiteurs en Allemagne, Belgique, Luxembourg, Espagne, Italie et Pays-Bas. L'Acsel organisera également une session "réussir son e-commerce européen" avec l'Emota, l'IMRG et le BVH. Ces actions forment une première pierre pour positionner E-Commerce Paris comme un événement international, ce qui le différenciera des autres événements pro de l'e-commerce et de l'e-marketing.


Entre les stands et ces multiples contenus, comment conseillez-vous aux visiteurs de s'organiser pour profiter au mieux de leur temps sur E-Commerce Paris 2013 ?

Ils ont tout intérêt à se rendre sur le site en amont de leur visite afin de découvrir le programme, les temps forts et les différents modules que nous leur proposons. Ils pourront ainsi "faire leur marché", sélectionner des ateliers et prévoir leur journée. Nous transmettrons d'ailleurs aux conférenciers les emails des visiteurs qui se sont inscrits à leur session.

Les futurs visiteurs pourront aussi récupérer la liste des exposants et les localiser sur le plan 3D du salon. Fonctions que l'on retrouve également sur l'application et le site mobiles du salon. Ils font partie de la batterie d'outils que nous mettons à leur disposition pour leur permettre de s'organiser au mieux et de ne rien rater.


E-Commerce Paris lui-même devient de plus en plus innovant...

Les visiteurs constateront en effet que le salon a changé. Application et site mobiles mis à part, entre les écrans mis à jour en temps réel à l'entrée des salles de conférences et les grandes tablettes interactives dispersées sur le salon, ils se retrouveront dans un univers beaucoup plus digital.

Nous avons également mis en place un autre dispositif innovant. Personne n'a pas le don d'ubiquité et il est impossible d'assister aux 120 prises de parole qui se déroulent chaque jour. Mais cette année, nous avons mis en place un studio intégré qui adresse ce problème. D'abord, il permet aux conférenciers de venir tester leurs présentations. Ensuite, s'ils sont d'accord, nous enregistrerons leurs prestations en audio et récupérerons leurs slides. A l'issue du salon, nous mettrons en ligne leurs présentations pour que les visiteurs, tout comme ceux qui n'ont pas pu venir, retrouvent l'ensemble de ces ateliers solutions. Ce qui apporte de la visibilité supplémentaire à nos conférenciers et une vraie valeur ajoutée aux visiteurs.


Des festivités sont-elles prévues ?

Le 24 septembre à 18h seront d'abord remis les E-commerce Awards. Seront désignés 10 lauréats parmi les 144 dossiers que nous avons reçus pour les 9 catégories acquisition, fidélisation, expérience client, expérience de marque, social commerce, multi-écran, paiement, technologie et logistique. Le dixième lauréat sera le coup de cœur du jury [voir les finalistes, ndlr]. A cette occasion, 600 personnes se rassembleront dans la plus grande salle de la manifestation, la salle 6.

Enfin, pour les 10 ans d'E-Commerce Paris, nous organisons le 25 septembre une soirée pour nos clients exposants et nos partenaires. Ce sont aussi eux qui font le succès de l'événement et nous tenons à les remercier de leur présence et de leur fidélité. Les associer fortement à la fête était donc une évidence. Cette année, nous ferons la fête sur place, pour éviter toute déperdition. Nous les emmènerons sur le toit du hall 7, à l'espace Electric. Il s'agit d'une nouvelle salle très à la mode, qui bénéficie d'une vue magnifique sur Paris. L'endroit idéal pour fêter les 10 ans du salon. Nous y attendons environ 1200 personnes, exposants, partenaires, institutionnels et VIP invités par les exposants.


Jérôme Letu-Montois est directeur du pôle E-Business au sein de Comexposium. Après des études en communication, il débute sa carrière en 1990 dans le secteur de la publicité et des relations publiques. Il rejoint le monde des salons en 1992, en collaborant avec les équipes du salon du Marketing Direct. A la suite de cette première expérience, il rejoint Exposium au poste de responsable commercial et travaille sur des salons tels que IPA, Graphitec, Expobois, Equipmag. Il devient directeur commercial en 2001 et s'occupe plus particulièrement du salon International de l'Emballage. En 2011, il rejoint les équipes de E-Business et depuis juin 2012, il a la responsabilité du pôle E-Business au sein de chez Comexposium. A ce titre, il est notamment le directeur d'E-Commerce Paris 2013.

CANAL + / Cross-canal