LivingSocial va chercher 1 milliard de dollars en bourse

Le premier concurrent de Groupon a désigné les banques qui mèneront son IPO, probablement à l'automne.

Le numéro deux américain de l'achat groupé, LivingSocial, a sélectionné les banques qui mèneront son introduction en bourse, au cours de laquelle il cherchera à lever 1 milliard de dollars. La société n'a pas encore déposé de dossier auprès de la Securities and Exchange Commission (Sec), mais la dimension de l'IPO permet d'estimer entre 10 et 15 milliards de dollars la valorisation du site de coupons. Les banques retenues sont Bank of America, Deutsche Bank et J.P. Morgan Chase. L'entrée en bourse est attendue pour l'automne.


LivingSocial a été lancé en 2009 à Washington D.C. par Tim O'Shaughnessy, un an après l'actuel leader du secteur, Groupon. Sa part de marché aux Etats-Unis ne cesse de croître : sur les 30 plus grandes villes américaines, elle est passée de 20 % en avril à 24 % en mai, tandis que celle de Groupon perdait quatre points, glissant de 52 % à 48 %, affirme l'agrégateur de deals Yipit. A tel point que Tim O'Shaughnessy a pour ambition de dépasser Groupon en 2011.


Début décembre 2010, Amazon avait investi 175 millions de dollars dans LivingSocial. Fin mars 2011, le site avait levé 400 millions auprès de Lightspeed Venture Partners et d'Amazon, ainsi que de nouveaux investisseurs tels qu'Institutional Venture Partners et T. Rowe Price. Ce cinquième tour de table valorisait la société autour de 3 milliards de dollars (lire l'article LivingSocial lève 400 millions de dollars pour ses coupons, du 05/04/2011).


Le mois dernier, Groupon a entamé le processus d'ouverture de son capital et indiqué qu'il espérait lever 750 millions de dollars, ce qui pourrait valoriser la société à 20 milliards de dollars. Le leader des coupons en ligne avait alors précisé que son chiffre d'affaires avait atteint 644,7 millions de dollars au premier trimestre 2011, mais que sur l'ensemble de l'année 2010, il avait accusé des pertes de 413 millions de dollars pour un revenu de 713 millions, en raison de forts investissements en marketing, en forces commerciales et en acquisitions (lire l'article Groupon révèle une perte de 540 millions de dollars et annonce son IPO, du 06/06/2011).

Groupon / IPO