Le marché français de la data marketing a généré 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2014

Plus de la moitié des investissements sont revenus au segment "collecte et vente". Porté par le programmatique, le secteur de la diffusion et du ciblage est en pleine croissance.

Le marché français de la data à usage marketing a généré 1,5 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2014, pour une progression de 4,6% par rapport à l'année précédente, selon l'étude réalisée par Limelight Consulting, pour le compte de Mediapost Communication (groupe La Poste).

L'étude, qui cartographie 274 sociétés répartie en 4 segments, selon le cycle de vie de la data ("collecte/vente", "structuration du stockage/hébergement", "analyse/intelligence" et "diffusion/ciblage") permet de prendre la juste mesure d'un secteur qui porte aujourd'hui la croissance du marketing digital. En léger recul par rapport à 2013 (-0,6%), le segment "collecte et vente" reste de loin le plus important marché, avec près de 774 millions d'euros de chiffre d'affaires générés en 2014.

La plus forte progression est à mettre sur le compte du segment "diffusion et ciblage", avec une hausse de 21,6% pour un total de 338 millions d'euros qui témoigne que, plus que jamais, l'achat média carbure à la data. La synthèse, intégration et gestion BDD, est le seul segment en décroissance. "Il connaît un effet ciseau guère équilibré notamment à cause du repli sévère de certains acteurs de la data historique alors que les acteurs digitaux ne prennent que leur envol. La compensation n'est pas encore au rendez-vous, d'où cette décroissance", justifie Mediapost.

 

Méthodologie

Cette évaluation repose sur le périmètre suivant : la data à usage marketing/communication BtoB et BtoC et les sociétés ayant un chiffre d'affaires en France supérieur à 1 million d'euros.
Limelight Consulting s'est chargé de la collecte et de la consolidation des informations pour l'ensemble des acteurs, sur quatre exercices (2010/2011/2012/2013/2014).

RTB / Chiffre d'affaires