Les désabonnements en hausse

Les abonnés se sentiraient-il saturés d'e-mails commerciaux ? C'est en tout cas ce que laisse penser la progression du taux de désabonnements, un des seuls indicateurs à croître. Médias, banque-assurance, et grande distribution sont les seuls à avoir fait baisser tout au long de l'année leurs taux de désabonnements. Ceux des ventes privées, VPC et du tourisme ont en revanche passé l'année en perte de vitesse. Avec 0,29 % de taux de désabonnement, le secteur tourisme semble être celui qui lasse le plus ses destinataires.