En route vers l'e-pédagogie !

Les nouvelles techniques éducatives modifient profondément la manière de concevoir la pédagogie. Le e-learning a un rôle à jouer tant au niveau de la formation traditionnelle et professionnelle que dans la réduction de la fracture sociale.

Avec le développement du nomadisme et de la mobilité qui deviennent une valeur intrinsèque de notre société et impacte significativement nos modes de vie, et avec la généralisation des plates-formes e-learning, on voit se profiler ce que l'on serait tenté d'appeler "la e-pédagogie".

Cela veut-il dire qu'il faut reléguer, comme des images sépias, l'instituteur d'antan, si cher à Marcel Pagnol, avec sa craie et son tableau noir qui ont fait frissonner bon nombre d'écoliers ? Pas forcément.  Mais il est évident que l'on assiste à une transformation profonde de notre manière d'enseigner voire même de concevoir la pédagogie.

L'origine se trouve dans le contexte
Et ce contexte est double :
d'une part, l'arrivée sur le marché de l'éducation et du travail des personnes issues de ce que l'on appelle "la Génération Y" ou la "net génération". Ces personnes sont nées entre les années 1970 et 1990 et ont grandi à l'ère de l'informatique, du téléphone mobile et d'Internet.

De l'autre, le développement des Tics qui transforment notre rapport au quotidien.  Les systèmes "multitouch", l'engouement pour les smarthphones, l'arrivée des tablettes numériques et des écrans tactiles...L'opportunité offerte par ces nouveaux outils (en 3G ou en wifi) d'accéder à Internet à tout moment et de n'importe où - et par voie de conséquence à la connaissance qui s'y trouve - donne une nouvelle dimension et une nouvelle impulsion au secteur de la formation en offrant la possibilité de suivre des animations courtes dans tel ou tel domaine ou d'écouter des podcasts informatifs...

Imaginez-vous transporter avec vous votre bureau, votre bibliothèque, votre salle de cours et vos professeurs, vos réseaux sociaux et tous vos courriels !
Certains trouveront cela formidable, d'autres fastidieux...
Au-delà des divergences, on ne peut s'empêcher de noter les formidables possibilités offertes par ces nouvelles tendances éducatives.

Création d'un nouveau marché
Tout cela entraine une modification profonde de notre rapport au quotidien et à l'éducation. Ajoutée à cela, la volonté gouvernementale de la France et des Etats-Unis d'inventer une éducation plus ludique et interactive, dont les serious-games sont une des applications phares car ils permettent une pédagogie « active », tournée vers la simulation et vers un enseignement pratique et empirique qui s'adaptent bien à tous les profils.  Tout cela créé un nouveau marché qui devient de plus en plus concurrentiel.

E-learning et fracture sociale
Au-delà de la mobilité des individus, la e-pédagogie à un rôle à jouer tant au niveau de la réduction de la fracture sociale qu'au niveau de l'accompagnement scolaire de personnes hospitalisées ou handicapées.
Avec le e-learning, c'est, en quelque sorte, la connaissance qui vient à notre rencontre inversant le schéma traditionnel qui obligeait les jeunes étudiants à se rapprocher des grandes villes pour "étudier" ou qui semblait d'emblée inaccessible à ceux qui étaient entravés (soit pour des raisons de santé ou de coût trop élevé). Avec le e-learning, la connaissance vient à la rencontre de ceux qui le veule ! L'apprenant étant acteur de sa formation !

E-learning et formation permanente
Qui dit formation dit apprentissage, ou amélioration, mise à jour, des connaissances et des qualifications. Cela peu avoir un coté rébarbatif pour des personnes éloignées de l'enseignement depuis de nombreuses années. Les niveaux scolaires varient et il peut être ennuyeux de retourner dans une "salle de classe" quand on est dans la vie professionnelle.

Il faut donc avoir recours à des techniques innovantes qui motivent les apprenants et leurs donnent envie de suivre la formation jusqu'à son terme. Il est, en effet, plus facile de former des personnes avec des notions d'entrainement et de "ludicité".
Ainsi, recourir à la formation à distance est une opportunité intéressante pour un manager pour faire acquérir à ses collaborateurs des connaissances utiles au fonctionnement de l'entreprise.

En effet, l'e-learning en tant que canal de diffusion, souple et immédiat, offre un panel de formations susceptibles de répondre aux attentes d'un chef d'entreprise.
Notons que le e-learning, n'est pas seulement une technique permettant de se former à une formation qualifiante ; c'est aussi un moyen d'obtenir des diplômes de l'éducation nationale avec des taux de validation équivalents à ceux de l'enseignement en présentiel !

Cependant, moins d'un quart des employés français ont suivi ce mode de formation au cours de l'année dernière. C'est un pourcentage faible comparé à nos voisins européens.  Les bénéfices sont pourtant nombreux : réduction des couts du fait du suivi de la formation le plus souvent sur le lieux de travail où au domicile de l'apprenant, flexibilité de l'organisation du travail, formation plus rapide et homogène des équipes, suivie de la qualité de l'enseignement dispensé, réactivité...
Le monde va vite.  Se former tout au long de sa vie est une nécessité si l'on veut garder une longueur d'avance et "sortir du lot".

Ce qui fera la différence entre tous les organismes ?
Tout d'abord, la qualité des enseignants et de l'enseignement dispensé et des formations proposées. Ainsi que le taux de réussite aux examens.

Ensuite, la capacité à générer de "l'humain" dans une formation basée sur les technologies numériques et à garder une "humanité", une âme à la structure de formation. Enfin, les opportunités offertes par les organismes pour permettre à leurs apprenants de trouver du travail à l'issue de la formation.

Ajoutons à cela la capacité d'innovation de l'organisme de e-learning et sa réactivité d'adapatation face à la rapidité des changements en matières de Tics.
Ce sont ces atouts qui feront sortir du lots les organismes de e-learning compétents.
Gageons que la lutte va être âpre mais bien intéressante à suivre !

Autour du même sujet