QR Code: gadget marketing ou véritable atout pour le business ?

Crées en 1994 au Japon, les QR pour Quick Response Code, sont les descendants du désormais très âgé (mais pas moins utilisé) code barre. Mais en 2D. Utilisé pour lier le réel au virtuel, le QR Code est-il réellement une nouvelle arme marketing originale ? Quel est son intérêt pour le business ?

Le QR Code : présentation

Capable de contenir une quantité de données bien supérieure (jusqu’à 7089 caractères contre de 10 à13 pour son ainé), il s'utilise en étant "flashé/scanné » via l'appareil photo/caméra d'un smartphone ou d’une tablette, puis simplement analysé grâce à une application dédiée (Qrafter sur iOS et MobileTag sur Android en sont des exemples, mais il en existe plusieurs par OS). Vous obtiendrez automatiquement des informations supplémentaires sur un produit comme un numéro de téléphone, une vidéo, une carte de visite, un site web…ou bien plus.

Le marketing du QR Code
Dans le monde du marketing interactif, de la communication web et de la publicité, les initiatives sont très intéressantes car le QR Code permet de relier le côté physique et le côté virtuel d'un produit. La marque est au plus proche du client, et elle peut ainsi coller à ses désirs: un client qui scanne un produit ne le fait jamais au hasard, et est donc ciblé directement. Les Agences de pub ne se sont pas trompées et sont de plus en plus nombreuses à utiliser le QR Code.

On peut donc proposer au client un contenu exclusif, interactif, incitatif.

Voici des exemples de ce qui se fait et pourrait se faire grâce aux QR Codes :

  • Dans l’alimentation

1/ Apposé sur un packaging, il permet de fournir des recettes en rapport avec le produit, ou par exemple de proposer d’autres produits de la même marque ou du même groupe qui pourraient s’accorder avec. Il peut également donner des informations nutritionnelles comme Mc Donald’s le fait depuis plusieurs années au Japon. Des marques comme Pepsi ou Budweiser utilisent aussi le QR Code sur leur packaging. Pour certains produits, les informations pourraient concerner les bienfaits dans le cadre d’un régime, d'un entrainement sportif (boissons énergisantes telles Red Bull, Powerade…)

2/ Sur les produits catégorisés « bio » ou « commerce équitable », le QR Code peut fournir des  informations précises et didactiques sur le parcours du produit, de sa création à sa mise en rayon (producteurs, intermédiaires, transport, méthodes de conception…). Cela peut s’appliquer aux aliments (café, légumes etc…) aussi bien qu’aux vêtements (jeans, chemises, chaussures en coton bio…)

  • Sur les autres produits

Dans le milieu du maquillage, les conseils et tutoriaux sont très demandés sur le net, on pourrait par exemple apposer un code sur un eye-liner, une crème, un fard ou tout autre produit, qui renverrait directement sur la section conseils vidéo de la marque. Sur des bouteilles de vin, des informations sur le château, son histoire, les meilleures façons de marier le vin avec les plats, ou même la possibilité de commander sur le site du château une caisse.
Cela peut s'appliquer aussi aux spiritueux, avec des idées de cocktails accessibles via le code, comme l'a fait Absolut avec sa célèbre vodka. L’alcoolier a également réalisé une opération dans laquelle scanncer un code sur une bouteille permet via une application iPhone de voir et choisir de nouveaux cocktails.
En allant plus loin, on peut imaginer un QR Code sur les pots de plantes, ou sur les sachet de graines, afin d'obtenir des conseils sur la façon de les entretenir, de les protéger etc..
Dans beaucoup de domaines où les conseils et tutoriaux sont disponibles et très demandés par les clients, il est intéressant pour une marque de pouvoir les renvoyer facilement sur leur propre site où ils trouveront ce qu'ils désirent. On pensera notamment au maquillage, et a l’ensemble des produits de bien-être.
La marque Buzcard a également grâce au QR Code la carte de visite éternelle : votre carte se compose de votre nom, votre numéro de téléphone et votre e-mail, le reste est accessible via un QR Code au verso de la carte.

  • Dans la publicité

Sur des prints, quel qu’en soit le format, flasher un QR Code peut permettre de voir la vidéo associée au print (dans le cadre d'une campagne multi support), renvoyer vers le site de la marque, fournir des coupons de réduction... Le procédé est identique sur des flyers, ou des PLV. Par exemple, dans le cadre de la promotion du film d'animation « 9 », quasi uniquement composée d'un QR Code menait à une vidéo de promo exclusive.
A l’intérieur même d’une vidéo publicitaire (TV ou internet), l’insertion d’un QR Code peut amener à poursuivre l’expérience, dévoilant un scénario alternatif, des informations supplémentaires, ou le téléchargement d’une application. Un des meilleurs exemples est une publicité d’AXA pour les assurances habitation : on y voit une maison recevoir un projectile sur le toit et prendre feu. On nous invite à scanner ensuite le QR Code situé sur la porte de la maison pour voir la suite de la publicité.

Tout en étant assis dans son canapé, il est aussi possible d’accéder à la boutique online d’un magasin en flashant un QR Code inséré dans une publicité. En 2011, le magazine Glamour du groupe Condé Nast avait innové en servant de Snap tags, des Qr Code à la forme circulaire et reliés à Facebook, apposés sur des publicités ou des articles, permettant de faire le lien entre presse et digital.

  • Les autres utilisations

Une société sarthoise a récemment lancé un QR Code d’urgence, que l’on peut apposer sur un casque de chantier, dans une salle de sport, sur le casque d’un motard etc… Ce code est seulement lisible par les équipes du SAMU, qui une fois arrivés sur les lieux de l’accident trouvent des informations essentielles sur le blessé ou sur les personnes à prévenir par exemple. Les QR Code sont utilisés dans le milieu de l'art pour donner des informations sur l'auteur d'une toile, les méthodes utilisées, les prochaines expositions etc..
On les retrouve dans les jeux vidéo, dans la console portable Nintendo 3DS particulièrement, où ils permettent l'échange des avatars, les "Mii", mais aussi de partager des informations.
Ils sont aussi utilisés dans les stations de bus/train/tramway (la RATP à Paris les utilise) pour des informations en temps réel sur les horaires, ou à titre d'information, comme c'est le cas à Bordeaux, afin de connaitre les prochaines manifestations culturelles, des renseignements sur les lieux ou le patrimoine.
Le QR Code est aussi beaucoup utilisé en association avec les systèmes de paiement mobile, comme c'est le cas chez Starbucks Coffee: on flashe le code sur son gobelet, et l'on est débité automatiquement via le logiciel de gestion des paiements mobiles intégré à son smartphone.
Déjà utilisés dans l'industrie musicale sur les pochettes d'album, les QR Code pourraient être utilisés sur les affiches des concerts, afin de pouvoir par exemple acheter l'album ou des chansons du groupe que l'on vient de voir directement.

Les freins à l’utilisation du QR Code

L'un des principaux écueils que rencontrent les marques lorsqu’elles mettent en place des QR Code est qu'il faut que le contenu proposé soit adapté aux mobiles dans le cas d'un website. La redirection vers un site en flash sera inutile sur les smartphones Apple par exemple, même si ce problème va en s’amenuisant avec la démocratisation de l’HTML5.
Le second écueil
est évidemment que les applications permettant de lire les QR Code ne sont pas implémentées par défaut dans les smart-phone. Autant dire qu’un consommateur n’ayant pas déjà de lecteur QR Code ne participera probablement pas à l’expérience proposée par la marque, sauf si celle-ci est extrêmement attrayante.

  • Conclusion

Les possibilités dans l'utilisation des QR Code, que ce soit en marketing où dans les autres domaines, sont quasi infinies, et il est probable que des marques trouveront encore de quoi nous étonner. On les voit de plus en plus apparaitre, ils se démocratisent sur tous les supports et pour de plus en plus d’usages. Mais pour que cet outil ne soit pas que populaire, mais générateur de business pour les marques, il faudra que les opérateurs implémentent par défaut un lecteur de QR Code dans leurs smart-phone. Sans cela, le QR Code restera une initiative originale, mais peu utilisé par les consommateurs et donc peu rentable.

Autour du même sujet