Paypal veut marier e-commerce et commerce de proximité. Est-ce trop tôt ?

2012 sera l'année des expérimentations pour Paypal qui veut prendre une place plus importante dans le monde physique. Cette stratégie annonce la convergence de l'E-commerce et du commerce de proximité, grâce au fort taux d'équipement des consommateurs en appareils mobiles.

Paypal a lancé le 11 février 2012  à Singapour, une nouvelle expérimentation pour la saint Valentin. Les usagers du métro à Singapour peuvent désormais utiliser leur smartphone pour scanner les QR codes (code barre 2 D) disponibles sur des affiches. Grâce à l’application installée sur le smartphone, les consommateurs passent  leur commande, payent avec leur compte Paypal ou éventuellement leur carte bancaire et  choisissent de se faire livrer ou  d’aller retirer la marchandise directement dans le magasin. 8 commerçants, vendeurs de produits comme des fleurs ou chocolats sont associés à l’expérimentation.
Ce test grandeur nature fait suite à l’expérimentation lancée mi-janvier 2012 aux Etats-Unis par PayPal dans les magasins de la chaîne Home Depot. Les employées de Paypal peuvent aller acheter leur marchandise et payer avec leur compte Paypal soit avec leur carte bancaire soit avec la méthode « mains vide » (empty hands) qui consiste sur le terminal de paiement à saisir son numéro de téléphone et son code confidentiel Paypal.
Ces annonces sont l’un des éléments visibles de la stratégie Paypal qui  confirme sa volonté de multiplier les expérimentations. Rappelons que 2012 sera pour PayPal l’année des tests dont les résultats permettront de ne retenir que les méthodes remportant le plus l’adhésion des consommateurs.
De plus, PayPal confirme aussi son attitude assez méfiante vis-à-vis du paiement sans contact (NFC) considérant (à juste titre sûrement) que l’équipement des porteurs et marchants sera un frein à la généralisation de cette méthode de paiement. En conséquence, PayPal n’en fait pas contrairement à Google par exemple son cheval de bataille.
Ensuite, Paypal continue son déploiement dans le commerce de proximité qui devrait, selon les ambitions de ses dirigeants  devenir d’ici 2014 le cœur de son activité.
Et dernier point, ces initiatives (surtout celle à Singapour) démontrent le désenclavement du paiement qui n’arrive donc plus comme un élément indépendant du parcours client mais est présent très en amont : la méthode de paiement  est intégrée dès le départ.
C’est bien PayPal (donc le fournisseur de services et moyens de paiement) qui lance cette initiative et se charge de mettre en place toute la chaîne de traitement de l’expérimentation.
Le but restant bien entendu que les consommateurs payent avec un service de paiement fourni par Paypal
.

Autour du même sujet