Innovation & SSII : buzz ou réalité ?

Le numérique modifie profondément notre relation au temps, à l’espace et à la connaissance. Les SSII ont un rôle dans l’accompagnement de ce changement en mettant la technologie au service de nouveaux usages pour leurs clients.

« Maintenant tenant à la main le monde », Michel Serres dans sa conférence du 29 janvier 2013 pour le lancement du Programme Paris Nouveaux Mondes explique magnifiquement comment le numérique modifie profondément notre relation au temps, à l’espace et à la connaissance. Les SSII ont un rôle dans l’accompagnement de ce changement en mettant la technologie au service de nouveaux usages pour leurs clients.

Le numérique : clef dans tous les secteurs de l’économie

Aucun secteur n’échappe à cette opportune nécessité de proposer des services numériques comme une valeur ajoutée à son produit ou métier de base pour renforcer le lien avec les clients et en gagner d’autres. La « banque du futur » et l’industrie se développent autour d’un ensemble de services digitaux différenciateurs associés à leurs produits autant que via les produits eux-mêmes. Du monde de la distribution avec le multi-canal à la e-administration, le numérique occupe une place centrale dans la relation d’une organisation avec ses clients, usagers, employés et partenaires. Ne nous y trompons pas, ce n’est pas la cerise sur le gâteau, c’est un ingrédient essentiel dans la recette du gâteau.

L’enjeu : passer du fournisseur au partenaire

Le numérique inonde ainsi l’ensemble des secteurs, des métiers, des fonctions support, en même temps que les technologies se multiplient et que les délais se réduisent pour proposer toujours plus rapidement de nouveaux services. Le modèle de SSII recherchant simplement une compétence en réponse au besoin exprimé par une direction des études ou de la production vole en éclats, pas assez agile, pas assez proactif. L’entreprise numérique a besoin aujourd’hui d’une SSII qui va lui apporter la technologie, le savoir-faire pour l’intégrer à son métier pour qu’elle garde ou conquiert un leadership. Une SSII qui regarde dans la même direction que son client, décèle les routes du futur, propose, négocie les trajectoires et amène son client à la valeur avant les autres. Passer en quelque sorte de l’Information Technology à la Business Technology, comme diraient les anglo-saxons.

La richesse : valoriser le capital intellectuel par l’innovation

Pour être en mesure de jouer ce rôle de partenaire, la SSII doit parfaitement intégrer et maîtriser le processus d’innovation, parier sur des technologies, anticiper et explorer l’intégration d’une large combinatoire. Dès lors, son capital  intellectuel devient une véritable richesse, et le modèle économique classique d’une SSII directement proportionnel à son effectif n’est plus adapté. Le principe d’une expertise seulement valorisée lorsque affectée sur un projet client est également dépassé. Pour preuve, le développement des projets de co-innovation et coopération.

L’action : les démarches et initiatives innovantes

Avec une démarche toujours pragmatique, opérationnelle et partant d’une écoute des clients, une politique d’innovation se construit progressivement, elle commence par des expérimentations ponctuelles pour aboutir à une véritable stratégie. Cette politique définit le mode de construction de solutions et d’accélérateurs pour apporter des éléments différenciants dans le catalogue de services de la SSII. Elle permet également de fournir des points de vue et d’illustrer de manière concrète la mise en œuvre de projets innovants tout en construisant un écosystème.  

------------------------

Références:

Technology Outlook 2013: http://www.ict-books.com/books/inspiration-trends/tech-outlook-2013-print-detail

Regard sur l’innovation n°2 : https://itunes.apple.com/us/book/sogeti-regard-sur-linnovation/id541014885 ou http://www.fr.sogeti.com/sites/default/files/Documents/Publications/LIVRETINNOVATION.pdf

Autour du même sujet