Dans la voiture aussi, on passe la 4G

Entre Orange, SFR et Bouygues, la compétition bat son plein pour tirer convaincre les consommateurs de passer à la 4G. On en oublierait presque que la 4G ne va pas seulement impacter le téléphone portable mais beaucoup d’autres secteurs et notamment l'automobile.

Les constructeurs automobiles considèrent d’ores et déjà le standard 4G comme l'avenir de la connectivité mobile. Plusieurs constructeurs intègreront dès 2014 ce type de connexion dans leurs véhicules. Avec une gamme plus étendue de services et des vitesses de connexion jusqu'à 100 fois plus rapides que celles fournies par la 2G et la 3G d'aujourd'hui, ces systèmes connectés 4G permettront l’utilisation d’applications sans précédent dans le véhicule.

Les promesses de la technologie 4G

De nouvelles applications de bord seront bientôt disponibles : Internet haut débit, musique et vidéo en streaming, vidéoconférence, jeux en ligne, etc. Le potentiel des applications automobiles connectées grâce au standard 4G va bien au-delà du divertissement et de la communication.
Ceci va permettre le développement de nouveaux services d’info-divertissements mais aussi de sécurité (tels que l’envoi des coordonnées et des conditions du véhicule et de ses occupants lors d’un accident) ou de gestion de trafic avancée (tels que la réception d’alertes trafic nationales en temps réel, la diffusion de vidéos sur les conditions routières enregistrées par d'autres véhicules).
Ces potentialités suscitent un engouement considérable dans l'industrie.
  • Mais où en sommes-nous réellement dans l’innovation ?
  • Pouvons-nous actuellement exploiter tout le potentiel de la technologie 4G et des applications connectées ?
Certains obstacles importants demeurent.

Prendre ses marques

Il faudra un certain temps avant que les réseaux 4G couvrent nos routes. En France les opérateurs télécoms,  malgré un déploiement à marche forcé, se concentrent uniquement dans les zones les plus densément peuplé.
En 2014, il y aura encore beaucoup de régions où la technologie 4G sera limitée à des poches de couverture de forte densité, séparées par de larges zones de 3G ou même de 2G. Pour fonctionner dans cet environnement, la voiture connectée aura donc besoin de technologies multimodes pour capter la 3G ou même la 2G, ce qui représente un défi technique important.

Rester connecté

Un autre challenge est celui du maintien d'une bonne connexion, même avec une couverture non optimale. Dans les meilleures conditions 4G, il faudra un système d'antenne plus sophistiqué que pour la 3G classique et les systèmes 2G.

Rouler vers l'avenir

Au-delà de ces considérations, il est important de garder à l’esprit que, bien que la 4G soit clairement la technologie de choix pour la prochaine génération de services de téléphonie cellulaire, c’est encore une technologie en évolution. Il est donc impératif de prévoir un mécanisme de mise à jour logiciel à distance et sécurisé afin de en ligne avec les dernières évolutions.
Cela ne fait pas l’ombre d’un doute : le standard 4G représente l'avenir pour les applications automobile. On sera certainement surpris de voir dans quelques années à quel point conduite et connectivité seront inséparables aux yeux des conducteurs !

Autour du même sujet