Usurpation d'identité sur Internet : comment s'en protéger

L’identité de chacun est un bien précieux, indispensable pour mener à bien toutes les activités du quotidien. Pour ouvrir un compte bancaire, obtenir un crédit, acheter des biens et des services ou prétendre à des prestations, vous devez prouver votre identité. Comment la protéger ?

Dans un monde toujours plus mobile et connecté, les clés d'accès à votre identité sont plus vulnérables que jamais. Quelques détails, en apparence anodins, suffisent pour exposer votre identité aux fraudeurs. Et retrouver son identité une fois usurpée s'avère beaucoup plus difficile que vous ne l'imaginez.
Le vol d'identité intéresse aujourd’hui de très nombreux groupes criminels à travers le monde.
Il se présente sous différentes formes :
  • Usurpation d'identité : une personne s’approprie l'identité d’une autre (nom, date de naissance, adresse) à son insu et sans son consentement.
  • Utilisation frauduleuse d'une identité : une identité est usurpée dans le but de commettre un acte criminel (généralement en utilisant des pièces d'identité volées ou falsifiées telles qu'une carte d’identité, un passeport ou un permis de conduire).
  • Utilisation frauduleuse d'un compte : des données d'identification sont utilisées pour pirater le compte d'une victime (ex. en redirigeant un message ou pour obtenir de nouvelles cartes de crédit).
Plusieurs pays possèdent aujourd’hui des organismes en charge de lutter contre ce type de  fraude. C’est par exemple le cas du CIFAS, au Royaume-Uni, qui a identifié et protégé plus de 150 000 victimes de crime d'identité rien qu'en 2012. En outre, dans son rapport Data Breach Investigations Report 2013, Verizon révèle que 76 % des compromissions de données exploitent des mots de passe et des identifiants mal protégés ou volés, ce qui souligne à quel point les réseaux, les systèmes et les applications d'entreprise et gouvernementaux sont attaqués par des cybercriminels tentant d'obtenir un accès non autorisé et de voler des informations confidentielles.
Il s'agit d'une tendance qui s'accentue, mais, là encore, de simples précautions peuvent faire toute la différence.
Les mesures à prendre pour protéger votre identité sont valables au quotidien, sur votre ordinateur, votre mobile ou avec vos document papier.
Il s’agit principalement de :
  • Activer des paramètres de confidentialité élevés sur les réseaux sociaux que vous utilisez, et ne pas divulguer d'informations personnelles en ligne.
  • Vous méfier des e-mails de « phishing » que vous recevez sans les avoir sollicités et qui vous redirigeront vers de vrais sites en apparence, mais qui ont été conçus pour voler votre identité. Ne cliquez pas sur des liens présents dans des emails !
  • Ne saisir vos informations personnelles que sur des sites Web sécurisés (possédant une adresse commençant par https:// ou le pictogramme d'un cadenas), et toujours vérifier les identifiants de toute personne demandant vos informations personnelles.
  • Maintenir le pare-feu, les anti-spyware et les anti-virus de votre ordinateur à jour et de crypter votre réseau sans fil en utilisant le paramètre de chiffrement le plus élevé possible.
  • Protéger tous les terminaux mobiles par des mots de passe et les modifier régulièrement.
  • Ne jamais communiquer vos mots de passe ou codes PIN à quiconque, et vous assurer que vous n'utilisez pas le même mot de passe pour tous vos comptes. Celui-ci doit être constitué à la fois de chiffres et de lettres majuscules ou minuscules.
  • Ne pas vous connecter à des sites nécessitant de saisir des données financières depuis un accès Wi-Fi publics, et éviter d'utiliser votre smartphone pour vous connecter à votre banque en ligne ou réaliser des transactions financières.
  • Déchiqueter vos documents confidentiels avant de les jeter.
  • Toujours comparer l'état de vos comptes avec vos reçus.
  • Enfin, et surtout, traiter vos données personnelles comme tout autre bien de valeur. Si vous avez le moindre doute, ne les communiquez pas !
De nombreux fraudeurs arrivent à leurs fins en profitant de l’excès de confiance de leurs victimes. C'est en restant vigilants et en faisant preuve de bon sens que nous parviendrons à endiguer l'usurpation d'identité.

Autour du même sujet