Joyeux anniversaire l'iPad !

Cela fait déjà cinq ans que l'iPad est entré dans notre quotidien ! Je me rappelle non sans mal de l'époque où je vivais sans, et peine aujourd'hui à croire que j'ai pu m'installer sur mon canapé et surfer sur Google ou YouTube avec autre chose que ma tablette.

Le jour de son lancement, l'iPad a été vendu à 300 000 exemplaires. En à peine un mois, un million de modèles avaient été écoulés, alors qu'il avait fallu deux mois pour vendre le même nombre d'iPhones de première génération. À l'été 2014, nous possédions collectivement 200 millions d'iPads.

Indéniablement pratique et intuitif, ce dispositif que l'on pensait réservé aux adeptes du high-tech est bien entré sur le marché de masse.

En 2010, personne ne pouvait imaginer que l'on viendrait surpasser l'iPhone. Parfaitement satisfaits du petit appareil mobile qui avait d'ores et déjà transformé notre existence, nous étions nombreux, moi le premier, à ne pas comprendre pourquoi nous avions besoin d'un dispositif au positionnement ambigu, à mi-chemin entre un ordinateur portable et un smartphone.

Tout comme l'iPad en son temps, de nombreuses personnes ont vu dans l'Apple Watch, et l'ensemble des dispositifs portables en général, une nouvelle lubie promise à un avenir incertain.

Néanmoins, s'il y a un enseignement que nous pouvons tirer de l'évolution récente, c'est que l'appétit des consommateurs pour les nouvelles technologies ne doit pas être sous-estimé, et qu’Apple se trompe rarement ! Tout comme ses prédécesseurs, cette nouvelle technologie deviendra indispensable à la famille, et essentielle à notre vie.

Portée au poignet, pour un confort d'utilisation ultime, l'Apple Watch, à l'instar de ses nombreuses copies, offre aux consommateurs un portail personnel leur permettant d'accéder à d'innombrables informations, aux événements de leurs calendriers sociaux ou encore à des divertissements.

Les entreprises feraient bien, elles aussi, de ne pas sous-estimer le côté pratique et fonctionnel des dispositifs portables. Il y a cinq ans, les petites entreprises ont rapidement pris conscience des bénéfices potentiels considérables que leur offrait l'iPad. Trois mois après sa mise sur le marché, l'iPad avait déjà été adopté par la moitié des entreprises du classement Fortune 100.

Les choix des consommateurs étant de plus en plus guidés par l'aspect pratique plutôt que par le prix, les dispositifs portables représentent pour les entreprises une opportunité commerciale exceptionnelle : offrir aux utilisateurs une expérience client véritablement différenciée et personnalisée.

Avec la permission de ces derniers, les entreprises auront la possibilité de recueillir des données personnelles de façon directe et discrète, en fonction des mouvements, de la localisation et des habitudes des clients. Elles pourront ensuite exploiter ces données pour leur offrir de façon proactive un service personnalisé répondant parfaitement à leurs attentes. Ce service, digne d'un service de conciergerie, contribuera à fidéliser et mobiliser les utilisateurs de façon forte et exclusive.

Comme c'est le cas pour l'iPad, il existe de nombreuses applications incontournables pour les dispositifs portables, qui peuvent intéresser chaque secteur d'activité ; les plus alertes et avisés seront les premiers à tirer parti de cette nouvelle génération de dispositifs. Dans ce contexte, ce sont les entreprises n'ayant pas intégré les dispositifs portables à leur stratégie marketing qui sortiront du lot, mais précisément pour les mauvaises raisons. Je vous retrouve dans la file d'attente !

IPad