Le m-commerce sera incontournable en 2016

Les serveurs des e-commerces tournent à plein régime pour accueillir quotidiennement les millions d’internautes à la recherche du cadeau idéal à mettre sous le sapin. Le smartphone permet aujourd’hui de réaliser ces achats en ligne en toute simplicité.

À la veille des achats de Noël, le mobile est devenu un véritable levier économique pour les annonceurs.

Une étude de Criteo, leader français du reciblage publicitaire, démontre que le smartphone et la tablette gagnent du terrain sur le marché des achats en ligne. “52% des transactions réalisées par les consommateurs sont faites sur plusieurs devices”, explique Cédric Vandervynckt, directeur Général France et Europe du Sud chez Criteo. Les smartphones et tablettes, sont désormais des supports incontournables pour les consommateurs. Au troisième trimestre 2015, les transactions mobiles ont enregistré un bond concentrant 24% des transactions e-commerce en France. Les acteurs du e-commerce intègrent le mobile au coeur de leur stratégie afin de s’adapter au nouvelles habitudes des utilisateurs et de garantir la pérennité de leur entreprise, conclut Criteo.

Si le développement de sites internet responsives est démocratisée, encore faut-il des serveurs suffisamment solides pour supporter les pics de trafic engendrés par le mobile. L’hébergement et la gestion technique du site internet sont en effet des éléments clé de la réussite d’un site e-commerce, car la moindre interruption de service peut impacter son image comme son chiffre d’affaires.

Les sites e-commerce ont ainsi un réel besoin d’infogestion pour les accompagner dans leur activité. Que ce soit sur Magento, Prestashop ou osCommerce, l’infogérant propose de nombreuses solutions spécifiques au besoin du e-commerce. L’optimisation des temps d’accès au site Internet et l’accélération de contenu permettent de réduire les temps de chargement, un élément crucial lorsqu’un client potentiel utilise une connexion mobile instable. De même, l’hébergement en cloud proposé en infogestion, permet également de bénéficier de déploiements rapides et adaptés à la charge et au trafic, notamment pendant les périodes de fêtes comme celle-ci.

Alors que le reste du monde connaît une moyenne de transactions mobiles de 35%, le m-commerce, appuyé par l’infogestion, s’impose de plus en plus dans les habitudes de consommation des Français.

Serveurs / Smartphone