Bloguer sur LinkedIn

L’éditeur de blogue de LinkedIn expose votre travail à une plus grande audience , une fonctionnalité du réseau social pro ouverte depuis peu à tous

Alors que durant les premières années, le trafic de ce site Web (un acteur du tourisme) était confidentiel, ne produisant qu’une ligne basse et plate dans le graphique d’analytics, il attire aujourd’hui une audience mensuelle qui avoisine les 200 000 visiteurs et plus par mois.


Le Graphique Google Analytics du blog depuis 2010, année du lancement, met en évidence le décollage qui coïncide avec le lancement du blog de la marque sur la plateforme linkedIn. 

Ce qui serait déprimant pour un site après 5 ans d’existence, c’est que son trafic soit resté au niveau de l’année de son lancement, par chance ces dernières années, plusieurs plateformes sociales majeures ont émergé et ont offert des outils de promotion gratuits, dédiés à la diffusion des contenus sur Internet.Parmi les plateformes majeures: LinkedIn.

Depuis 2 ans, le réseau social connoté professionnel déploie sa plateforme de blogging aux utilisateurs anglophones.L’outil a d’abord été proposé en test à 150 abonnés « influents », mais est aujourd’hui ouvert à n’importe quel utilisateur LinkedIn.L’idée consiste à capitaliser les effets du réseau social en publiant des articles de façons croisées sur le blog LinkedIn au lieu de chercher uniquement à conduire le trafic du profil vers le site Web.Les grands utilisateurs de LinkedIn qui ont testé le nouvel outil ont constaté que leur contenu touchait des dizaines de milliers de lecteurs alors qu’auparavant, ils se débattaient pour en atteindre seulement une poignée de centaines.

LinkedIn a annoncé cette année que plus d’un million de ses utilisateurs avaient publié au moins un article de blog original, et qu’il se publie actuellement 130 000 posts par semaine.

Accrocher les membres de LinkedIn au contenu lié à votre entreprise

 Les raisons pour lesquelles on se connecte sur Facebook ou Twitter sont le plus souvent d’intérêt personnel, des photos de bébé aux articles politiques, technos ou spécialisés recommandés par vos «amis » en passant par quelques vidéos de chatons, ces publications  gardent un coté léger et superficiel.
Et si ces réseaux sont PARFOIS utilisés pour « consommer » des infos liées à l’industrie dans laquelle vous travaillez, LinkedIn est la seule plateforme sociale majeure dont c’est le principal but. 

Cela signifie que, peu importe le contenu d’entreprise que vous publiez sur LinkedIn, il est plus probable qu’il touche l’audience spécialisée que vous recherchez que si vous le publiiez sur les autres réseaux sociaux plus ludiques ou familiaux.

Selon les statistiques de LinkedIn, 45 % des lecteurs de ses blogues sont des acteurs décideurs au sommet de leur industrie, cela inclut managers, patrons et CEOs.

L’éditeur de blogue de LinkedIn expose votre travail à une plus grande audience :

Le nombre de vues de votre contenu n’est plus entièrement dépendant de votre réseau personnel.

Durant ces dernières années, LinkedIn a été courtiser les journalistes professionnels des très grosses publications comme le Wall Street journal ou Fortune pour leur proposer le bêta testing de sa nouvelle plateforme de blogue. Après avoir « déblayé le chemin » en publiant des articles haut de gamme, leurs papiers furent relayés par les groupes d’intérêt cumulant plusieurs centaines de milliers de membres.

 D’une façon générale, si un article de blogue est relayé par un groupe d’intérêt populaire, il se retrouve propulsé bien au-delà du potentiel de la communauté de l’auteur et pour peu que le papier apparaisse au tableau des articles le plus lus, il finit par générer likes, commentaires et milliers de vues. 

Naturellement vous ne ferez pas la Une avec un 350 mots… 

Mais si vous traitez un sujet de qualité dans son entièreté et avec expertise, les chances qu’il soit remarqué par les éditeurs et diffusé à une audience plus large deviennent réalistes.           

LinkedIn blogging, rampe de visibilité pour de vos affaires

Cela fait longtemps maintenant que les professionnels du marketing de contenu  tentent de sécuriser leur audience à travers les plateformes de blogue puissantes comme celles de Forbes ou Huffington post.

Mais, si durant un temps il fut relativement facile d’ouvrir un blog sur Forbes, ce support limite aujourd’hui le nombre de nouveaux journalistes ou blogueurs autorisés au prétexte que leur nombre diluait sa marque et son image.

Cette tendance est pourtant générale, les plateformes de qualité veulent garder leur Net ‘tiquette de qualité, se méfient du netlinking facile et les blogs en sous-domaines sur les sites de presse sont de plus en plus rares.

LinkedIn fournit donc une nouvelle opportunité de visibilité aux contenus engageants capables d’attirer des milliers de lecteurs, l’expérience anglophone montre même qu’en découvrant votre travail certains éditeurs demandent aux auteurs la rédaction d’articles similaires pour leurs propres organes de publication.     

Bloguer chez LinkedIn : élargir votre réseau et votre trafic

 La raison pour laquelle tant de rédacteurs cherchent à publier en tant qu’invités c’est que cela élargit leur rayonnement personnel et contribue au gain d’une audience plus large. 

Votre Blog LinkedIn étant directement connecté à votre profil personnel, un article de qualité conduira les lecteurs à votre profil, augmentant son nombre de vues, générant de nouveaux inscrits et autant de visites sur votre site d’entreprise à un clic de là..

Ouverture de la plateforme aux utilisateurs
francophones

 Depuis octobre 2015, LinkedIn ouvre progressivement cette plateforme de blogue aux contributeurs francophones.

aux contributeurs francophones.

L’accès à la plateforme de publication (en cours de déploiement) sera signalé par une notification sur votre profil professionnel. Pour y accéder, il faudra cliquer sur l’option « publier un article » (outil de publication d’actualités). 

En revanche, la fonctionnalité n’est pas accessible depuis les pages Entreprise ou le profil individuel.La raison de ce phénomène : ce contenu de commercialisation apporte des résultats et c’est pourquoi votre compagnie devrait « embarquer ».

La fonctionnalité ne sera plus uniquement réservée aux influenceurs

Article rédigé par Kristof Maret, Référencement-PME Montréal

Facebook / Réseaux sociaux