5 recommandations pour optimiser l'expérience m-commerce

Mettre en avant son app, préférer les textes courts, proposer aussi la version bureau... Quelques conseils pour optimiser l'expérience d'achat de vos clients mobiles.

En France, un achat en ligne sur quatre provient d’un mobile, selon le Baromètre du Numérique 2015. Le m-commerce est donc synonyme de perspectives d’avenir, mais également de risques pour les e-commerçants. Pour garder le cap, il faut s'efforcer d'offrir la meilleure expérience utilisateur possible. Voici quelques recommandations et exemples concrets afin d'optimiser au maximum une boutique en ligne pour le commerce sur mobile.

Mettre en avant son application

Lors d’une recherche produit sur Google depuis un smartphone, plusieurs boutiques en ligne sont proposées, on clique sur celle de notre choix. Lorsque le site s’affiche, une publicité vantant l’application mobile apparaît sur la totalité de l’écran. Le cybermarchand considère-t-il qu’il est plus important de vendre son application mobile que le produit lui-même ?

Malheureusement, certaines boutiques en ligne consacrent encore beaucoup trop d’espace à la promotion de leur application. Souvent, cette publicité ne peut même pas être fermée. Dans le cas contraire, il est énervant pour l'utilisateur de devoir cliquer pour fermer la publicité. Il est tout aussi désagréable pour l’utilisateur de se voir proposer le choix de rester sur la version optimisée pour mobile du site marchand ou d’accéder la version de bureau. De la même manière, il est recommandé de ne pas conditionner l’affichage d’un contenu au fait de devenir fan de la page Facebook du site, cela fera fuir l'utilisateur.

Préférer les extraits courts plutôt que les longs textes

Ce qui vaut pour le web est encore plus vrai pour les boutiques optimisées pour le mobile : aller droit au but. En effet, les acheteurs en ligne sur mobile sont encore plus exigeants que les e-consommateurs classiques. Ils veulent trouver des réponses à leurs questions plus rapidement et ne souhaitent pas lire une quantité de textes trop importante en défilant l’écran de leur smartphone trop longtemps.

Si un long texte ne peut pas être évité, comme par exemple dans les tables des matières ou dans les extraits de livres, il est de bon ton de n'afficher le texte complet qu'en cas d’interaction avec le visiteur (par exemple après un clic). La boutique en ligne de New Look est un bon exemple de commerce mobile puisqu’elle affiche une quantité d’informations adéquate.

Des formulaires mal conçus

Formulaires trop longs, champs de saisie trop courts, non présélection des claviers, indications d'erreur insuffisantes ou aide au remplissage trop brève, descriptions incompréhensibles, ordre arbitraire des champs de saisie : voici les erreurs récurrentes dans les formulaires des boutiques en ligne. Sur les sites de e-commerce mobiles, il est particulièrement recommandé de prêter attention à la taille des formulaires. Ceux-ci doivent être courts et ne contenir que les informations les plus pertinentes.

S'il est nécessaire que le formulaire soit un peu plus long, mentionnez clairement à vos clients le pourcentage du formulaire qui a été rempli au fil des questions. L'auto-complétion des informations concernant l'adresse peut, elle aussi, motiver les clients à terminer le remplissage des formulaires les plus longs. La nouvelle version HTML donne aussi la possibilité de présélectionner directement le clavier approprié pour smartphone. Vous pouvez ainsi faire en sorte que seuls les chiffres soient affichés lorsque l'utilisateur doit entrer son numéro de téléphone. D’autres claviers pour les textes, les adresses e-mail ou les numéros de téléphone sont également disponibles.

Proposer la version bureau

Peu importe la qualité de la boutique en ligne mobile, certains utilisateurs ont pour habitude de chercher des informations sur un produit qu’ils ne trouvent pas sur la version mobile. D’autres encore n’arrivent pas à se repérer sur un site mobile parce que les produits y sont catégorisés différemment de la version de bureau. Il est donc important d’offrir la possibilité à ces utilisateurs d’afficher la version de bureau de la boutique en ligne. Placer, par exemple, le lien vers la version de bureau en bas de la page serait astucieux.

De mauvaises performances

La plupart des clients n'ont pas de patience. Une mauvaise performance générale a donc un effet particulièrement négatif sur le taux de conversion. Au début de la visite d’une boutique en ligne, les clients sont peut-être encore compréhensifs, car ils souhaitent simplement avoir un aperçu général de l’offre proposée. Si cette performance ne s’améliore pas, de nombreux utilisateurs quitteront le site avant de faire un achat. Ceci vaut aussi bien pour les boutiques mobiles que pour les applications shopping.

On reproche au responsive design d'être moins performant que les sites conçus uniquement pour le mobile. En comparaison avec une boutique en ligne pour mobile autonome et bien conçue, ceci continue d'être vrai dans la plupart des cas. Toutefois, pour améliorer la performance des boutiques en responsive design, les possibilités sont nombreuses voire même plus avantageuses que pour les versions conçues uniquement pour le mobile.

M commerce / COMMERCE MOBILE