Les innovations retail les plus marquantes du mois

Comme chaque mois, focus sur les dernières innovations marquantes qui changent l’expérience shopping. Ce mois-ci, les marchands ont mis l’accent sur les services et l’ambiance en point de vente afin d’apporter à leurs clients une expérience toujours plus complète.

NikeLab MA5, le magasin ultime ?


Fraîchement ouvert à Tokyo, ce magasin Nike est un bijou en termes de réalisation. On y trouve en effet de nombreux clins d’œil à la culture et à la tradition nippone, comme l’utilisation de tatamis, ou de murs de bois. La décoration est donc soignée, mais l’ambiance l’est aussi : le son est soigné avec un système sonore omnidirectionnel, le magasin diffuse une odeur créée spécifiquement pour lui, et les cabines d’essayage sont interactives. La marque à la virgule a donc mis les petits plats dans les grands pour offrir à ses visiteurs une expérience des plus abouties. Le succès sera sans aucun doute au rendez-vous. Réponse le 1er décembre…

Pour en savoir plus, cliquez ici 
  

Undiz teste un magasin unique à Toulouse


Ce magasin de sous-vêtements à une petite surface mais une réserve immense. Et pourtant avec seulement 50m² de surface, il réalise le même chiffre d’affaires qu’un magasin 5 fois plus grand ! En cause, une expérience unique proposée à ses visiteurs : les clients commandent sur un écran tactile un article qui leur est immédiatement expédié depuis la réserve via un système de capsules pneumatiques. Et ça marche. On ne compte même plus le nombre de visiteurs filmant l’arrivée de leurs produits. Cet effet wahou ! est semblable à celui observé à New-York dans le magasin Best Buy où des robots se procurent en réserve des articles demandés eux aussi sur des bornes tactiles. Ce magasin a de plus utilisé la technologie RFID afin de gérer son approvisionnement de façon optimale. Fini donc les ruptures de stock !

Pour en savoir plus, cliquez ici  


Auchan Englos teste les chariots robots


Ce n’est une nouvelle pour personne, les chariots de nos grandes surfaces ne sont pas adaptés aux personnes à mobilité réduite. Bonne nouvelle, Auchan teste dans son magasin d’Englos-les-Géants dans le Nord un dispositif robotique destiné à les aider. Ces robots, appelés wiiGO, développés par une startup portugaise du nom de Follow Inspiration, sont équipés d’un système de reconnaissance visuelle et de capteurs qui leur permettent de suivre la personne dans les rayons, tout en portant leur cabas (avec une charge maximum de 20kg). S’ils ne mettent pas encore les courses dans le coffre, il s’agit d’une belle avancée pour l’indépendance des personnes à mobilité réduite. Il ne fait nul doute que cette expérience sera une réussite et se généralisera dans tout l’hexagone.

Pour en savoir plus, cliquez ici   


Intermarché prend le temps d’attente en caisse en grippe


Le temps d’attente en caisse est régulièrement à l’ordre du jour des distributeurs car il est une des principales revendications de leurs clients. Pour trouver des solutions, Intermarché met la main à la pâte et teste dans ses magasins jusqu’à 8 solutions de passages en caisse différents. Dernière innovation en date, la caisse chariot-to-chariot. Le principe est simple. L’hôte de caisse se déplace avec une desserte sur laquelle est attaché un chariot. Puis il scanne les produits du client en les reversant dans le chariot attaché à la desserte. L’avantage est que ces caisses sont mobiles et viennent s’ajouter à celles déjà installées. Autre solution possible mais non testée par Intermarché, les caisses tunnel où les articles sont reconnus en 3 dimensions. Sur celles déjà installées en Angleterre, le temps de scan d’un produit est divisé par 3. Bientôt un test en France.  

Pour en savoir plus, cliquez ici



Orange mise sur une expérience client augmentée à Opéra.


L’ouverture du flagship d’Orange parisien ce mois-ci à Opéra en face de l’Apple Store n’aura échappé à personne. Il est déjà unique par sa taille, de 2 000m², soit 5 fois plus grand que les autres mégastores de l’opérateur. Mais ce qui fait son charme est plutôt son contenu. Orange souhaite en effet généraliser l’utilisation d’objets connectés et, pour ce faire, a mis en scène plus de 800 références afin que les visiteurs puissent tester dans des conditions (à peu près) naturelles tous ces objets connectés dont on estime que le chiffre que le chiffre d’affaires sera de 600 millions d’euros entre 2015 et 2020, même si le marché est encore balbutiant. La mise en scène était donc capitale dans ce magasin qui devrait générer un trafic de curieux pressés d’observer une cuisine connectée en action. Cette pièce devrait en effet, à terme, devenir la plus connectée de la maison. Le frigo qui passe une commande lorsqu’un produit vient à manquer et le four qui préchauffe lorsque vous achetez une pizza ne devraient pas tarder à sonner à notre porte

Pour en savoir plus, cliquez ici

Orange / Apple