L'UE impose un chargeur universel de terminaux mobiles d'ici 3 ans

Dans trois ans, les téléphones portables, tablettes et GPS vendus en Europe disposeront du même chargeur, a décidé le Parlement européen.

Le Parlement européen a adopté le 13 mars une directive de la Commission imposant des chargeurs universels aux téléphones mobiles, GPS et tablettes. Les Etats membres ont deux ans pour transposer la directive en droit national et les fabricants disposeront d'une année de plus pour s'y conformer. Dans trois ans, on pourra donc recharger un Nokia avec un chargeur d'iPad et un Samsung avec un chargeur LG. De quoi réduire les coûts liés à l'achat de ces terminaux et diminuer la quantité de déchets que constituent des millions de chargeurs inutilisés. Et bien sûr, simplifier la vie des citoyens.

Un accord basé sur le volontariat avait déjà été signé par Nokia, Sony Ericsson et Samsung en 2010. Avec un grand absent, Apple, qui continue de produire des chargeurs propriétaires changeant quasiment à chaque nouvelle génération de terminal. "La Commission va lancer une étude afin de voir quelles sont les possibilités de suivi, cela inclut un nouvel accord volontaire pour l'industrie, et des mesures juridiquement contraignantes sur la base de la directive", a précisé Neelie Kroes, commissaire européenne à l'Agenda numérique.

Autour du même sujet