iPhone 6 : aucune autre application qu'Apple Pay ne pourra utiliser le NFC

Apple vient de confirmer qu'il n'autoriserait pas les développeurs d'applications à utiliser la fonctionnalité de connexion sans contact.

C'était sans conteste l'une des grosses annonces de la conférence tenue par Apple le 9 septembre dernier. L'arrivée d'un système de paiement mobile qui allie authentification par empreinte digitale et NFC baptisé Apple Pay. Une solution grâce à laquelle Apple ambitionne tout simplement de détrôner les cartes bancaires. Et c'est sans doute pour s'assurer une telle hégémonie que la société vient de confirmer que la fonctionnalité NFC qu'elle déploie pour la première fois au sein de ses smartphones ne serait pas accessible aux développeurs. Impossible donc pour ces derniers d'imaginer des applications permettant de relier deux iPhone 6 par NFC, de partager des fichiers ou d'envoyer des informations à des bornes connectées par ce biais (reste l'iBeacon).

Preuve des enjeux que recouvre l'arrivée d'Apple Pay, Paypal, l'une des solutions de paiement directement visées par cette nouvelle concurrence, vient de s'offrir une pleine page de publicité dans le New York Times. "Nous voulons que notre argent soit plus en sécurité que nos selfies", est-il écrit sur cette publicité, repérée par le site Internet Pandodaily. Un tacle appuyé à l'encontre du rôle joué par la firme à la pomme dans l'affaire des photos dénudées de stars qui ont été publiées sur le Web à leur insu, après avoir été récupérées sur iCloud.

paypal
La publicité Paypal dans le New York Times. © Capture d'écran

Apple / CMS