Le prime time du Web mobile dure de 18 heures à minuit

L'usage de l'Internet mobile connaît une croissance massive dès 17 heures, heure à partir de laquelle celle du Web fixe baisse significativement.

L'Internet mobile a aussi son "prime time". Le trafic Internet mobile commence à progresser fortement dès 17 heures, à l'heure où celui de l'Internet fixe commence à décroître significativement. L'usage de l'Internet mobile reste soutenu jusqu'à minuit alors que celui du Web fixe ne commence à reprendre de manière significative qu'aux alentours de 4 heures du matin, indique la régie publicitaire mobile Adfonic dans une étude.


Publicitairement parlant, cette complémentarité entre usage de l'Internet fixe et mobile représente aussi une opportunité à saisir pour les annonceurs affirme la régie. L'évolution des taux de clics sur mobile au cours d'une journée connaît naturellement un schéma similaire à celui de l'usage du Web mobile. Adfonic note cependant une forte hausse des clics sur mobile, dès 14 heures. Cette progression connaît son pic à 21 heures avant de diminuer.


Adfonic explique cette consommation d'Internet mobile par l'émergence d'un phénomène de "sofa-surfing", une consultation du Web sur mobile et tablette effectuée tout en regardant la télévision. La régie note d'ailleurs des "pics importants pendant les pauses publicitaires ou entre les programmes".


Effectuée pour une grande part à domicile, cette consommation du Web mobile se ferait en grande partie via le wi-fi. L'usage de ce type de connexion expliquerait également la recrudescence de téléchargements d'applications mobiles en soirée. A l'opposé, l'usage de la 3G semble redevenir important dans la matinée à mesure que les mobinautes se connectent à l'Internet mobile hors de leur domicile, le plus souvent durant des "temps morts" comme les transports.


adfonic
Evolution des clics au cours d'une journée pour l'Internet fixe (vert) et l'Internet mobile (orange) © Capture d'écran / Adfonic

Telecoms 2.0 / Smartphone