Start-up à suivre : Yplan, les bons plans de dernière minute

start-up à suivre Yplan Dans le cadre de sa série de rentrée, le JDN vous présente dix start-up originales et disruptives. Aujourd'hui, Yplan l'appli qui permet de profiter de réductions pour des événements autour de chez vous.

De nombreux services ont vu le jour à destination des spécialistes des plans de dernières minutes. Qu'il s'agisse d'une bonne table grâce à La Fourchette ou d'un lit confortable via VeryLastRoom. Cette assistance à personnes désœuvrées s'est également étendue à l'événementiel avec l'arrivée de Yplan, une application dédiée aux sorties improvisées, permettant à ses utilisateurs de profiter de réductions de dernière minute ou d'avantages en nature sur tout type d'événement partenaire dans votre ville : concert, pièce de théâtre ou cours de cuisine. Et à l'image de ses illustres prédécesseurs, Yplan se rémunère sur le modèle d'une commission qu'il prélève à chaque transaction.

Lancée à Londres en février 2012 par Rytis Vitkauskas et Viktoras Jucikas, l'application est aujourd'hui disponible à Londres, Edimbourg, New-York, Las Vegas et San Francisco. Elle collabore ainsi avec plus de 800 acteurs de l'événementiel dans le monde et revendique aujourd'hui plus de 500 000 utilisateurs. Une performance rendue possible par deux levées de fonds réalisées à un an d'intervalle. 1,7 million de dollars levés auprès de Wellington Partners and Octopus Investments en juillet 2012 et 12 millions de dollars lors d'une levée menée par General Catalyst Partners.

Le succès de Yplan tient surtout à la volonté de l'application de proposer une expérience utilisateur la plus simple possible. Une volonté qui se manifeste tout particulièrement du côté de l'acte de paiement. Une fois le compte créé et les informations bancaires renseignés, l'utilisateur peut procéder au paiement en l'espace de deux clics seulement. Yplan s'inspire en cela des Uber et autres qui ont érigé le paiement sans friction en facteur essentiel de leur succès. Yplan, qui veut profiter des achats d'impulsion, se concentre sur l'amélioration de son moteur de recommandation. Plutôt que de présenter une liste interminable, le service se concentre sur les 15 événements les plus à même d'intéresser l'utilisateur. Une concision qui impose une certaine précision dans les sélections.

L'un des gros enjeux pour Yplan sera également de capitaliser sur ses premiers succès et continuer à se développer à l'international. Un véritable défi dans la mesure où son modèle est difficilement 'scalable'. Dans son viseur le reste de l'Europe mais également, à plus long terme, l'Asie. Et toujours la même logique : cibler avant tout les villes les plus denses en smartphones... et événements. Les événements, LA priorité de Rytis Vitkauskas comme il l'expliquait à Techcrunch à l'occasion de sa seconde levée de fonds. Car sans offre, pas de demande.

Etats-Unis / Facebook