Apple vaut désormais davantage que Google et Microsoft réunis

La capitalisation boursière de la société atteint désormais les 716 milliards de dollars. La démocratisation des usages mobiles lui a permis de ringardiser ses deux rivaux historiques.

Apple vient de dépasser, il y a quelques jours de cela, le cap des 700 milliards de dollars de valorisation boursière. La firme à la pomme atteignait même ce matin les 716 milliards de dollars. Une performance d'autant plus impressionnante que ce nouveau record lui permet d'être désormais mieux valorisée que Microsoft et Google réunis ! Ces deux derniers atteignent en effet une capitalisation boursière respective de 350 et 365 milliards de dollars. 

Cette performance est symptomatique du renversement de paradigme qui s'est opéré sur Internet au cours des deux dernières années, avec un basculement des usages depuis le Web fixe vers le mobile, jusqu'à atteindre un peak Web fin 2012. Les deux leaders de l'Internet fixe, Google et Microsoft, voient leur hégémonie mise à mal par cette révolution mobile. Google a beau opérer 75% des smartphones vendus dans le monde, il est loin d'avoir réussi à mettre en place la cash machine déroulée par Apple avec ses iPhone et ses applis iOS. Quant à Microsoft, le rachat de Nokia est encore loin de porter ses fruits en la matière. Ainsi apprenait-on récemment qu'Apple réalisait à lui seul 93% des profits de l'industrie du smartphone. La société dirigée par Tim Cook a tellement le vent en poupe qu'elle s'offre encore le luxe de réaliser un trimestre de tous les records. Les ventes exceptionnelles de l'iPhone 6 au quatrième trimestre 2014 ont ainsi offert à la marque les profits les plus importants jamais enregistrés par une entreprise cotée. En hausse de quasiment 38%, son bénéfice net a ainsi atteint 18,02 milliards de dollars au dernier trimestre 2014. Le précédent record était détenu par ExxonMobil en 2012 avec 16 milliards sur trois mois.

Microsoft / Google