Deezer met fin à l'écoute gratuite et illimitée

Deezer limite l'écoute gratuite Le site d'écoute de musique espère pousser davantage d'utilisateurs vers son offre payante. De son côté, Universal veut une limite du nombre d'écoutes.

Deezer restreint son offre gratuite. Le site musical annonce la fin du gratuit illimité et propose désormais un maximum de 5 heures d'écoute gratuite par mois. "La version payante fonctionne très bien, avec 1,2 million d'abonnés. Mais il faut encourager désormais les plus gros utilisateurs à passer au payant. Le sujet de la frontière entre payant et gratuit n'est pas tabou", indique Axel Dauchez, le président de la société. Pour accompagner ce changement, le site se dote d'une nouvelle version plus rapide, intégrée à Facebook.

En faisant le choix de limiter son offre gratuite – après l'inclusion de la publicité – Deezer imite son concurrent européen Spotify. En avril, la société d'origine suédoise avait imposé une double restriction mensuelle : pas plus de 10 heures d'écoute et pas plus de 5 écoutes par morceau. Une orientation critiquée alors par le patron de Deezer, lors de la conférence "Techcrunch Recipes" début mai. "C'est la limitation du nombre d'écoutes par titre que je critique, précise aujourd'hui Axel Dauchez. Car au bout de quelques mois, les playlists des utilisateurs deviennent inutilisables".

Quoi qu'il en soit, la restriction de la durée est l'aboutissement de plusieurs mois de débats avec les maisons de disques. Celles-ci ne sont pas d'accord entre elles sur le choix de la limite. "Universal préfèrerait limiter à cinq le nombre d'écoutes par morceau. Nous sommes obligés de composer avec tout le monde", explique le président de Deezer.

Le site a donc lancé sa nouvelle offre gratuite limitée malgré l'opposition d'Universal. Un choix qui pourrait peser dans le renouvellement du contrat en cours avec la maison de disque et donc sur l'avenir du site. En mai 2008, les deux parties avaient signé un contrat annuel portant sur 35 pays (Lire l'article : "Deezer.com signe avec Universal dans 35 pays", du 14/05/08). Universal détient près de 40% du marché français.

Deezer / UNIVERSAL