Google a reçu 345 millions demandes de retrait de liens pirates en 2014

En moyenne, les ayants-droits demandent à Google de déréférencer chaque jour un million de pages violant selon eux le droit d'auteur.

Chaque semaine, Google indique le nombre de demandes de retrait de liens constituant une violation présumée du droit d'auteur que lui adressent les ayants-droit. En 2008, le moteur n'en avait reçu que quelques dizaines dans l'année. Mais depuis, ces demandes ont véritablement explosé, en particulier à partir du début 2012.  Le site TorrentFreak, qui a compilé tous les rapports de Google en 2014, dénombre un total de 345 millions d'url dont les ayants-droit ont requis le déréférencement, soit quasiment un million chaque jour. Et cette escalade ne semble pas près de s'interrompre : ces demandes sont 75% plus nombreuses qu'en 2013. La plupart sont honorées par Google, qui se garde toutefois le droit de ne pas retirer les liens dont il estime qu'ils ne violent pas le droit d'auteur.

Qui sont les sites pirates les plus visés ? 4shared.com, rapidgator.net et uploaded.net, qui totalisent chacun 5 millions d'urls suspicieuses. Côté ayants-droit, le plus virulent est la British Phonographic Industry, association interprofessionnelle de l'industrie britannique du disque, avec plus de 60 millions de demandes de retrait de liens l'an dernier.

2014 takedown torrentfreak
Evolution du nombre de demandes de retrait d'url par semaine © TorrentFreak

Google / CMS