Vivendi s'implante au Brésil avec GVT

page d'acueil du site de gvt au brésil
Page d'acueil du site de GVT au brésil © DR

En réussissant à rafler l'opérateur brésilien GVT en novembre, à la barbe de Telefonica, Vivendi ne s'est pas fait un ami. Habitué à profiter seul de la croissance du marché des télécommunications en Amérique Latine, Telefonica était prêt à tout pour empêcher cette fusion. Quitte à surpayer GVT.

GVT n'est pourtant qu'un opérateur alternatif de la région de São Paulo, comptant notamment 2,3 millions d'abonnés Internet dont 600 000 en ADSL. Il est néanmoins en forte croissance. GVT a réalisé un chiffre d'affaires de 804 millions d'euros en 2008 contre 577 millions en 2007.

Aujourd'hui, Vivendi détient 78,7 % du capital de GVT, au terme de son OPA amicale valorisant sa cible à 2,8 milliards d'euros.