Maltraiter ses clients peut servir son référencement

Un marchand américain a profité d'une faille de Google pour améliorer son référencement au détriment de ses clients.

Le fondateur du site américain de vente de lunettes en ligne Decormyeyes.com, Vitaly Borker, a avoué avoir mené la vie dure à certains de ses clients dans le seul but de monter dans le Page Rank de Google. Le New-York Times relate en effet qu'après avoir vendu une contrefaçon de la marque Lafont à une cliente, il aurait refusé d'annuler l'achat, avant de l'insulter via son espace chat commercial.

 

M. Borker est parti du constat que l'algorithme du moteur de recherche ne faisait pas la différence entre des avis positifs et des avis négatifs, mais prenait essentiellement en compte la quantité de liens et d'avis qui pointent vers un site. Les différents avec ses clients lui permettaient ainsi d'être référencé sur les sites de consommateurs, à l'instar de Get Satisfaction, et donc d'améliorer son référencement. Réagissant à cette pratique, Google a annoncé avoir modifié son algorithme et explique prendre dorénavant en considération la publicité négative à l'encontre des marchands.

Google / Moteur de recherche