Dix hoax insolites qui ont échappé à la vigilance de Wikipédia

hoax Wikipédia Voici une sélection de dix hoax qui ont survécu plusieurs années sur les pages de Wikipédia, sans qu'un modérateur ne se rende compte de la supercherie.

Wikipédia est souvent victime de canulars. Des petits malins tentent de tester la rapidité des modérateurs ou de piéger la presse. Début 2008, un élève français avait même saboté la page consacrée au roman Le Meilleur des Mondes pour couvrir le copier-coller qu'il avait fait pour son devoir : "Je voulais juste changer le résumé pendant une semaine parque j'ai rendu un devoir à ma prof de français et j'ai beaucoup pompé. Je l'aurais remis d'ici une semaine, c'est tout... (ma prof de français a internet et connaît wiki)", se défend-il alors auprès du contributeur qui a repéré le stratagème. On se souvient aussi d'un professeur de lycée parisien qui, en 2012, avait ajouté de fausses informations sur la page Wikipédia d'un poème avant de demander à ses élèves de lui rendre un commentaire sur le sujet. Sur 65 élèves, 51 étaient tombés dans le panneau et avaient recopié des extraits de ses inventions. Mais si la plupart des hoax sont vite décelés, certains survivent plusieurs années sur les pages de l'encyclopédie en ligne... Florilège.

 

Les cisailles de crocodile, cet instrument de torture destiné aux rois

Les cisailles de crocodile sont décrites comme un instrument de torture utilisé à la fin du Moyen-âge en Europe et "typiquement utilisé pour les régicides". "Faites en acier, les cisailles étaient basées sur le concept de pinces, mais à la place de mâchoires standards ou de lames, terminaient avec une paire de lames à demi cylindriques qui, collées l'une contre l'autre, forment un long tube étroit. L'intérieur des lames était rempli de dents ou de pics. Après avoir été chauffées à blanc, les cisailles du crocodile étaient appliquées sur le pénis qui était arraché du corps du prisonnier ou, au moins, sérieusement mutilé." Le site ListVerse n'y a vu que du feu et a inclus les cisailles de crocodile dans sa liste des 10 instruments de tortures les plus terrifiants !

 Durée : 6 ans, 4 mois et 15 jours, de 2006 à 2012

 

Balboa Creole French, le créole parlé par... 14 personnes

Selon la page Wikipédia restée en ligne plus de deux ans, sur l'île de Balboa, dans la ville de Newport Beach (Californie), un langage est en voie d'extinction : une langue créole basée sur le Français qui ne serait parlée que par 14 personnes d'origine française sur cette île très riche de Californie. La langue serait un mélange de Français, d'Anglais, d'Espagnol et d'Allemand. Les pronoms deviennent Jah, MwaTu, Vous ou Tu'z AllNosIlElle, Ilz ou Ellez, Dem. "Boire" devient "beber" (prononcé beh-bé) et "aimer" devient "leev". L'article a même été repris sur Internet, dans des posts de blog, comme celui intitulé "Sept langues en voie d'extinction" sur le site Weird Worm. En prime, l'article traduit en Balboa Creole French la chanson de Charles Trenet, Douce France :
Douce France, cher pays de mon enfance, Bercée de tendre insouciance.

Dolce France, cherr pays de mon ninance, Bairsé de tendre insouciance
Je t'ai gardée dans mon cœur! Mon village au clocher aux maisons sages

Jah t'ai teni don le curr, Mon village bi pres da maysons viels
Où les enfants de mon âge, Ont partagé mon bonheur.

Kann les p'tits do meme ano, Ilz on partagé mon bunhurr.
Oui je t'aime, Et je te donne ce poème!

Si Mwa vous 'aime, É mwa le vous donne ce poème
Oui je t'aime, Dans la joie ou la douleur!
Si Mwa vous 'aime, Don le jois o do bunhurr 

 Durée : 2 ans, 4 mois et 15 jours, de 2007 à 2010.

 

Gaius Flavius Antoninus, l'assassin de César

"Gaius Flavius Antoninus (88 – 44 avant J-C) était un général romain qui a pris part à l'assassinat de Jules César. Il fut ensuite assassiné par un prostitué engagé par Marc Antoine." Cette petite phrase, complètement inventée, est pourtant restée plus de 8 ans sur Wikipédia avant qu'un modérateur spécialisé dans la Rome antique ne le remarque et propose sa suppression.

 Durée : 8 ans et 1 mois, de 2004 à 2014

 

Olimar The Wondercat

Selon sa page, illustrée d'une photo de chat, Olimar The Wondercat aurait été un programme court destiné aux enfants et diffusé sur la BBC dans les années 1970. La star de l'émission : un chat aux pouvoirs magiques. La page détaille le pitch de la série : "In the early 1980s the rights to Olimar the Wondercat were bought by LWT and his name was shortened to Oli the Wondercat. The programme was redesigned giving Oli a costume and enhanced special powers. In true ITV style Oli had a nemesis Evil Derek the Dark Dalmatian (more spot than dog) who plagued Oli. However, Evil Derek's role as villain was soon usurped by Cello the Mighty, a fierce Siamese cat embodying the truculence and pugnacity of his homeland - Canada. Cello and Oli battled many times with Cello countering Oli's strange magical powers with his ability to grow a lion-like and power-granting mane at will. Cello's struggles with Oli would dominate most of the Series 2 plot line."

Les droits auraient même été vendus à TF1 et la voix du double maléfique d'Oli, Derek, doublée par Serge Gainsbourg, mais "la version française a fait un flop et a été abandonné après seulement quatre épisodes". Après la suppression de l'article, son auteur original a avoué l'avoir rédigé... pour son chat.

image1
L'auteur du canular a reconnu avoir créé la page pour son chat. © Capture d'écran Twitter

 Durée : 6 ans et 11 mois, de 2006 à 2013.

 

Meurtre sanglant d'André Marshall

Le meurtre d'un certain André Marshall dans le Connecticut, aux Etats-Unis, en 2005, et son enquête, ont été consciencieusement détaillés sur la page Wikipédia consacré à l'événement. On y apprend qu'un adolescent a été retrouvé pendu dans la rue après avoir été battu à mort, qu'un gang a été soupçonné mais que le meurtrier n'a jamais été retrouvé. "Cela reste, à ce jour, l'un des crimes les plus déroutants de la Nouvelle-Angleterre." Problème : rien de tout cela n'a jamais eu lieu...

 Durée : 6 ans et 9 mois, de 2006 à 2013.

 

Jean-François Moufot, célèbre philosophe français

La page du philosophe français Jean-François Moufot a été créée pour la première fois sur le Wikipédia néerlandais, avant d'être traduite en Français, en Allemand et en Anglais. Né en Normandie en 1784, Jean-François Moufot y était décrit comme un mathématicien et philosophe, avec moults détails sur sa vie privée : fils d'un pêcheur, enfant solitaire, amoureux de la mer, ancien de l'école Polytechnique, influencé par Descartes et Euclide, veuf... Une vie bien remplie... Qui n'a jamais vraiment existé !

 Durée : 3 ans, 9 mois et 15 jours, entre 2004 et 2008

 

Charles E. Whitmeyer, inventeur de la laisse pour enfants

Sa page Wikipédia décrit Charles E. Whitmeyer comme un "entrepreneur illettré, trafiquant et inventeur devenu législateur de l'Etat de Caroline du Nord". Difficile de croire que la page loufoque ait pu rester en ligne plus de trois ans sans être repérée. D'autant qu'au détour d'un paragraphe, on apprend que, Charles Whitmeyer n'ayant pu avoir d'enfants, il s'est consacré à aider ceux des autres et a donc "inventé l'une des premières laisses pour enfants". Sa déclaration la plus célèbre : "Plus jamais nous n'aurons plus de 'générations perdues'".

 Durée : 3 ans et 9 mois, de 2007 à 2010.

 

Colin Kennedy, auteur d'une trentaine de meurtres "au moins"

Pendant plus de trois ans, une page entière a été consacrée à Colin Kennedy, un "criminel célèbre de San Francisco au 19e siècle", responsable d'une trentaine de meurtres "au moins". Son pistolet, assure l'auteur, est exposé au Musée de la ville de San Francisco. Complètement, faux, a découvert un contributeur en tombant sur cette page au bout de près de 4 ans.

 Durée : 3 ans et 10 mois, de 2009 à 2013.

 

Bunaka, une nouvelle île indonésienne

Wikipédia a réussi la prouesse de doter l'archipel indonésien d'une nouvelle île baptisée Bunaka, terre de 384 km² avec une population de 6 750 habitants, principalement des pêcheurs-cueilleurs. Ce qui a mis les contributeurs sur la voie de l'hoax ? La température de la mer, de 15° en hiver et 35° en été, deux extrêmes peu souvent atteints dans les eaux équatoriales !

 Durée : 3 ans et 9 mois, de 2007 à 2010

 

"Who's closest", le jeu imaginaire

Selon sa page Wikipédia, supprimée il y a peu, "Who's closest" est un jeu de devinettes, souvent joué en soirée ou pendant les longs voyages, parce qu'il ne nécessite pas de plateau de jeu ou d'autres accessoires. Un jeu plutôt loufoque : un premier joueur pense à quelque chose. Les autres, chacun à leur tour, doivent deviner à quoi. Une fois que chacun a émis une proposition, le premier révèle la réponse, et les autres joueurs doivent justifier en quoi ils étaient le plus proche. Le "penseur" décide du gagnant, en préférant souvent les justifications les plus drôles lorsque personne ne se rapprochait de la vérité. Qui dit que cette fausse page n'a pas convaincu des internautes d'essayer ?

 Durée : 9 ans, 7 mois, 21 jours, de 2004 à 2014

Wikipedia / Modérateur