Jean-Yves Robin (Calt Production ) "Nous portons plainte contre Dailymotion et attaquerons bientôt Youtube"

La société Calt Production attaque Dailymotion pour diffusion illicite sur son site de ses émissions Caméra Café et Kaamelott. Elle demande 2 millions d'euros à la plate-forme vidéo et menace de s'attaquer aux autres. Son président, Jean-Yves Robin s'explique.

Que reprochez-vous à Dailymotion ?

Depuis deux à trois ans, nous demandons régulièrement à Dailymotion de retirer nos vidéos de Caméra Café et Kaamelott de leur site. Mais elles réapparaissent systématiquement. Nous avons attendus qu'ils mettent en place des solutions efficaces pour empêcher que nos émissions apparaissent sur leur site, mais rien n'avance. Donc, nous avons décidés d'attaquer. Cela nous prend un temps fou de surveiller leur site et tous les autres, et ce n'est pas notre travail. Nous sommes des producteurs, par des flics. Et surtout, cette situation représente un grave préjudice pour nos œuvres, d'autant qu'elles sont toujours exploitées à la télévision en France et à l'étranger, et vendues en DVD ou VoD. J'appelle donc les pouvoirs publics à faire cesser ces pratiques qui risquent de porter un coup fatal à la production française.

 

A combien estimez-vous votre préjudice ?

Nous demandons 2 millions d'euros de réparation à Dailymotion. Nous obtenons ce chiffre en comparant l'évolution de nos ventes DVD et le manque à gagner en VoD avec le nombre de téléchargements constatés sur le site. Dailymotion est le premier que nous attaquons, mais il y en aura d'autres, comme Youtube prochainement. Nous ne nous laisserons pas faire. Le marché de la production française est totalement sous financé, en partie parce que les chaînes savent qu'elles ne toucheront presque rien de la vente en DVD ou en VoD. Du coup, elles préfèrent payer deux fois moins chères des séries américaines. C'est une réalité aujourd'hui.

 

Dailymotion a pourtant installé plusieurs technologies de filtrage vidéo, dont celle développée par l'INA pour les sociétés audiovisuelles. N'est-ce pas suffisant ?

Non. Car si l'on additionne les épisodes de Kaamelott et de Caméra Café, notre catalogue contient plus de 2.500 œuvres. Les intégrer à la base de l'INA prendrait non seulement beaucoup de temps mais coûterait aussi beaucoup d'argent. Et ce n'est pas à nous de financer cela. C'est aux plates-formes d'échange vidéo de s'organiser pour éviter de diffuser des œuvres dont ils ne détiennent pas les droits.

Web 2.0 / Partage vidéo