Montres et bracelets connectés : le marché va profiter d'un fort effet de mode

NPD DisplaySearch envisage 3 scénarios, dans lesquels la Chine dominera la demande, avec un effet de mode en 2015 suivi d'un contrecoup.

Le marché du "wearable device" (objets connectés et portables) pourrait atteindre 48 millions d'unités vendues en 2014 et 91 millions en 2015, selon NPD DisplaySearch qui s'attend à une dynamique comparable à celles des marchés du DVD, de la TV LCD ou des smartphones.
Les objets concernés sont aussi bien des montres intelligentes et des lunettes de réalité augmentée que des vêtements traqueurs d'activité.

La société d'études envisage 3 scénarios, dans lesquels la Chine dominera la demande, avec un effet de mode en 2015 suivi d'un contrecoup.
Dans le scénario le plus pessimiste, ce contrecoup entraînera un net repli des ventes en 2017 et les ventes seront proches de 110 millions en 2020.
Dans le scénario le plus optimiste à long terme, les ventes seront stables entre 2015 et 2016, et la demande décollera à partir de 2017, grâce aux prix bas des fournisseurs locaux. Elle pourrait atteindre les 200 millions d'unités vendues en 2020.
Dans un troisième scénario, l'effet de mode sera plus marqué en 2015, suivi d'un léger repli en 2016. La hausse des ventes sera assez modérée après 2017, avec une prévision proche de 150 millions d'unités en 2020.

En savoir plus sur Offremedia.com

IoT