Open data : la Maison-Blanche instaure une journée du hacking

Le "National Day of Civic Hacking" se tiendra début juin et vise à fournir aux citoyens la possibilité d'inventer de nouvelles solutions tirant profit des données publiques.

C'est une forme de Datackathon à la sauce Obama que la Maison-Blanche instaure les 1er et 2 juin 2013 avec son "National Day of Civic Hacking", autrement dit la journée nationale de hacking citoyen. L'objectif pour le gouvernement américain est d'une part de sensibiliser ses citoyens à sa politique d'open data et d'autre part de leur montrer comment créer de nouvelles applications grâce aux données publiques. Tous les citoyens et les sociétés américaines sont par ailleurs appelés à proposer des idées d'événements ou à en sponsoriser, voire même à fournir eux-aussi des données supplémentaires.

La Maison-Blanche espère que des festivités se tiendront dans au moins une ville de chacun des 50 Etats du pays. A ce jour, déjà 27 villes ont rejoint l'initiative qui permettra à quiconque de rencontrer des entrepreneurs, développeurs ou designers autour de différents événements, qu'il s'agisse de rencontres, de hackathons ou de "block parties", à savoir des festivités prenant place dans un quartier entier d'une ville. Cette opération est réalisée en partenariat avec la communauté de hackers RHoK, l'association Code for America et la structure d'accompagnement pour entrepreneurs Innovation Endeavors.

Gouvernement