A l'heure de l'internationalisation

Des horloges donnent l'heure de Paris et des sept filiales d'Allociné. La société se dit leader en Russie, en Chine et en Turquie, et sur le podium en Allemagne. Elle n'est que challenger au Royaume-Uni, en Espagne et au Canada. Trois horloges encore muettes attendent de prochaines acquisitions, à commencer par l'Amérique latine.
©  Journal du Net / Baptiste Rubat du Mérac