Confidentiel : AdYoulike a déposé la marque "Native advertising"

La régie publicitaire française a protégé le terme auprès de l'INPI il y a un peu plus d'un an.

C'est sans doute l'un des buzzwords du moment et forcément il attire les convoitises (lire l'article, Native advertising : buzzword mort-né ou nouveau concept révolutionnaire ?, du 02/05/203). Pas une semaine ne se passe sans qu'un acteur hexagonal n'apparaisse et fasse la promotion de son offre de "native advertising", une pratique visant à harmoniser la publicité au contenu, en mettant l'accent sur son intégration au sein de l'expérience utilisateur. Le discours de ces nouveaux arrivants pourrait toutefois vite se confronter à un écueil de taille : le pionnier de la pratique en France, Adyoulike, a en effet déposé la marque auprès de l'Inpi le 17 avril 2013. Contacté par le JDN, Julien Verdier explique avoir procédé à cette démarche il y a déjà plus d'un an car il craignait de voir "le concept de native advertising se faire diluer par des discours contradictoires". Adyoulike a depuis accolé le symbole registered à son logo. A noter que l'équivalent américain d'Adyoulike aux Etats-Unis, Sharethrough a également procédé à la démarche, sans succès

adyoulike
Le logo d'Adyoulike.  © Adyoulike

Lancé en 2011 par Julien Verdier et Yohan Elmaalen, la régie publicitaire s'était un temps spécialisée dans la monétisation des espaces de captcha avant de se lancer, à plein, dans le native advertising, fin 2012. Un virage validé par une levée de fonds de 1,2 million de dollars réalisée fin janvier 2013 auprès de Banexi Ventures Partners (lire l'article, Adyoulike lève 1,2 million d'euros pour développer le "native advertising", du 31/01/2013). 

CMS / Logo