Microsoft propose une protection contre la surveillance des sites

La firme de Redmond intervient une semaine après l'annonce de la FTC sur la protection des données privées face au tracking.

Microsoft s'apprête à introduire une option permettant de bloquer la transmission de données personnelles aux annonceurs dans son nouveau navigateur IE9. L'internaute pourra créer une liste de sites dont il refuse qu'ils surveillent ses comportements de navigation. Des listes de sites indésirables pourront être soumises par certains organismes. Il y a quelques jours, la Federal Trade Commission (FTC) américaine annonçait qu'elle allait proposer une loi pour protéger les données des internautes des grilles d'analyses des annonceurs (lire l'article : E-pub : la FTC propose une loi sur la protection des données personnelles, du 02/12/2010). Google, Mozilla et Microsoft ont soutenu les autorités américaines. 

 

Microsoft reprend un pas d'avance sur les autres navigateurs. En 2008, il avait introduit un outil similaire, avant de le retirer sous la pression de sa filiale aQuantitaive Inc., devenue Microsoft Avertising, qui y voyait une menace pour le développement du ciblage publicitaire. Tandis que le Président de la FTC Jon Leibowitz s'est félicité de cette nouvelle initiative, Randall Rotheberg, Président de l'Interactive Advertising Bureau (IAB), s'est inquiété pour la liberté de diffusion de contenus sur Internet, y compris les informations, le divertissement et les médias sociaux, qui pourraient être bloqués indirectement. IE9 devrait voir le jour en 2011.

Microsoft / Interactive advertising bureau