Pinterest supprime les liens d'affiliation mais travaille sur un bouton "buy"

Pinterest monétisation bouton Buy 0215 Le réseau social continue de tâtonner pour monétiser son audience sans faire fuir ses millions d'utilisateurs.

Depuis plusieurs années déjà, Pinterest tâtonne afin de dénicher le meilleur modèle de monétisation. Et la start-up semble bouleverses ses plans ces dernières semaines, abandonnant certaines tentatives et se préparant à en lancer de nouvelles.

Pinterest vient ainsi de bannir de sa plateforme tous les liens d'affiliation. Les pins auxquels ils étaient attachés restent, eux, en ligne. "Nous supprimons les liens d'affiliations pour améliorer l'expérience utilisateur des Pinners, déclare le réseau social à Venture Beat. Récemment, nous avons remarqué que les liens d'affiliation et les redirections sont à l'origine de Pins non pertinents dans les feeds, de liens morts ou d'autres problèmes de spam." 

Pinterest demande aux utilisateurs de réfléchir à la monétisation

La nouvelle est en tout cas loin de réjouir les utilisateurs les plus suivis de Pinterest ou les plateformes d'affiliation comme RewardStyle et Hello Society. Et pour prévenir les critiques de ses utilisateurs, Pinterest leur demande de réfléchir à de nouveaux leviers de monétisation : "participer à du social media marketing rémunéré, être payé pour créer un " board " ou pour créer du contenu exclusif pour une entreprise."

La suppression des liens d'affiliation marque une nouvelle prise de position de Pinterest dans le chemin tortueux de la monétisation sur lequel le réseau social s'est engagé en 2012, et pour lequel il multiplie les tests. Dernier en date :  il y a quelques jours, Pinterest a annoncé un partenariat avec Apple : la firme de Cupertino promeut désormais ses applications sur le réseau social. Pinterest a ainsi introduit parmi ses "Rich Pins", épingles enrichies dédiées aux professionnels, les App Pins, qui permettent d'installer directement l'application en question sans quitter Pinterest.

Transformer Pinterest en plateforme e-commerce

Surtout, Pinterest serait en train de travailler sur un bouton "Buy", qui pourrait être lancé dans trois à six mois, rapporte Re/code. Les utilisateurs du réseau social pourraient alors acheter certains produits découverts sur Pinterest sans même en quitter le site ou l'application. Avec ce bouton, Pinterest a la capacité de devenir une plateforme e-commerce à succès : ses 70 millions de visiteurs uniques par mois viennent déjà y découvrir de multiples produits, depuis le prêt-à-porter en passant par la décoration, le mobilier ou le maquillage.

Le modèle n'a pas encore été dévoilé, mais les retailers ayant choisi d'intégrer le bouton "buy" pourraient payer Pinterest pour promouvoir leurs Pins sur la plateforme. Une commission sur chaque achat devrait aussi permettre de monétiser le réseau social.

Pins sponsorisés en Europe en 2015

L'année dernière, le réseau social s'est aussi lancé dans la publicité en lançant des Promoted Pins (pins sponsorisés) aux Etats-Unis. Pinterest a annoncé qu'ils pourraient être déployés en Europe cette année.

En 2012, Pinterest avait également testé le recours au  "skimlink", procédé qui permet de taguer automatiquement une URL sortante et de créer un lien d'affiliation avec un site e-commerce. Le site reverse une commission à Pinterest quand un achat est réalisé après une redirection. Une approche rapidement abandonnée par le réseau social.

En attendant de trouver le bon modèle de monétisation, Pinterest finance sa croissance grâce aux 762,5 millions de dollars levés depuis sa création, en 2009, dont un tour de table de 200 millions de dollars bouclé en mai 2014 qui l'avait valorisé autour de 5 milliards de dollars.

A lire aussi sur le JDN :

Pinterest