Le SRI adhère à l'Union française du marketing direct.

Les deux organismes avaient travaillé ensemble l'année dernière pour élaborer la charte du droit à l'oubli numérique dans la publicité ciblée.

Quelques jours après avoir élu son nouveau conseil d'administration, le Syndicat des régies Internet (SRI) a adhéré le 5 mai à l'Union française du marketing direct (UFMD). Le SRI explique sa décision en indiquant que l'UFMD est devenu "un lieu central de concertation" avec d'autres représentants de l'économie du marketing en ligne. Les régies Internet y retrouveront notamment les annonceurs (UDA), les e-commerçants (Fevad) et les agences (AACC).

L'année dernière, le SRI avait travaillé avec l'UFMD à l'élaboration de la charte du droit à l'oubli numérique dans la publicité ciblée, signée sous l'égide de Nathalie Kosciusko-Morizet, alors secrétaire d'Etat à l'économie numérique.

Il y a un mois, le SRI a élu son nouveau Conseil d'administration et reconduit son président Luc Tran Thang. Le SRI est composé actuellement de 25 régies Internet.

Nathalie Kosciusko-Morizet / Conseil d'administration