Montebourg veut obliger Free à investir dans son réseau mobile

Investir forcera Free à mettre fin à sa guerre des prix, calcule le ministre, qui ne veut pas voir prolongé le contrat d'itinérance entre les deux opérateurs.

Le contrat d'itinérance entre Orange et Free court jusqu'en 2016 pour la 3G et 2018 pour la 2G. Mais le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, craint que cette situation ne perdure au-delà de ces échances, selon "Les Echos". Il désire donc encourager Free a déployer son propre réseau, qui prendrait la suite à l'issue du contrat avec Orange. Pour ce faire, le ministre peut par exemple encourager Orange à reconvertir en 4G ses antennes en 1800 MHz aujourd'hui employées pour le réseau voix de Free. Il peut initier la rétrocession à Free de fréquences en 1800 MHz ou lui attribuer une bande en 700 MHz.

L'enjeu : forcer Free Mobile à "investir massivement" dans son infrastructure, ce qui calmerait la course au low-cost dans laquelle le nouvel entrant a poussé le secteur, exposé à de nouvelles suppressions d'emplois. Or Free est manifestement peu pressé de mettre fin à son contrat d'itinérance avec Orange, de son côté pas mécontent d'avoir ainsi gagné 730 millions d'euros en 2013 et 500 millions en 2012, d'après "Les Echos".

Orange / Free