Les entreprises du tourisme sous-utilisent les réseaux sociaux

Les médias sociaux font bien l'objet de quelques tests mais doivent se contenter de budgets marketing minimaux, affirme le 1er baromètre Equaero-Easyvoyage.

Le tourisme a beau représenter 35% des dépenses en ligne des Français selon la Fevad, les entreprises du secteur ont globalement beaucoup tardé à prendre conscience de l'intérêt pour elles d'utiliser les réseaux sociaux, remarquent Equaero et Easyvoyage dans leur premier baromètre sur l'utilisation des médias sociaux par les entreprises du tourisme en France.


En effet, 69% d'entre elles n'ont intégré les médias sociaux à leur stratégie qu'au cours des deux dernières années et 47% il y a un an ou moins. Quant aux budgets qui leur sont consacrés, très variables selon les structures, ils sont en moyenne limités à moins de 20 000 euros par an pour 57% des entreprises du secteur. En 2012, seules 7% dédieront plus de 10% de leur budget marketing aux médias sociaux.


barom easyvoy 1
Poids des médias sociaux dans le budget marketing global © Easyvoyage / Equaero

Pourtant, le voyage est le premier segment impacté par l'importance du taux de recommandation. Alors qu'en moyenne 78% des internautes sont influencés par la recommandation de leurs amis avant d'acheter un produit, cette proportion monte à 96% lorsque ce produit est un voyage.


barom easyvoy 3
Est-ce que les médias sociaux impactent ou vont impacter le SEO de vos sites ? © Easyvoyage / Equaero

Deux tiers des 39 marques interrogées indiquent qu'elles utilisent les médias sociaux avant tout pour établir davantage de proximité avec leurs cibles afin de mieux les fidéliser et d'en faire ses ambassadeurs. Côté marchands, la moitié des 30 entreprises interrogées s'en servent en tant que canal supplémentaire pour acquérir de nouveaux clients et augmenter leurs ventes. Au total, 55% des professionnels interrogés déclarent tout de même parvenir à mesurer l'impact des médias sociaux sur leur business (26% modéré, 23% important, 6% très important). Qui plus est, 70% sont déjà convaincus que les réseaux sociaux ont un impact sur le référencement naturel de leur site.


Aujourd'hui, 100% des marques de tourisme interrogées sont sur Facebook, 86% sur Twitter, 67% sur Youtube et 53% sur Google+. Plus de la moitié d'entre elles éditent également des blogs. En revanche, la taille de leurs communautés varie considérablement en fonction de l'ancienneté de leur présence sur les médias sociaux. Le plus populaire est AirFrance, qui compte 680 000 fans Facebook et 113 000 followers Twitter. Mais 50% des pages Facebook rassemblent moins de 5 000 fans.


barom easyvoy 2
Satisfaction des acteurs du tourisme vis-à-vis de leurs initiatives sur les médias sociaux © Easyvoyage / Equaero

En outre, les acteurs du tourisme sont loin d'être comblés par les retombées de leurs initiatives sur les médias sociaux. 43% se disent pas ou peu satisfaites, 29% moyennement satisfaites et seulement 28% très satisfaites. Ce qu'elles justifient par la difficulté à mettre en oeuvre les outils, le manque d'expertise et de temps, les moyens limités, le manque d'outils de mesure et enfin le manque de recul sur leurs opérations.


Le baromètre Equaero-Easyvoyage entrevoit cependant un tournant se profiler en 2012. 60% des entreprises de tourisme interrogées ont adopté une approche empirique, procédant par test sur de petites communautés. 27% passeront cette année d'une approche test à une approche stratégique, en définissant leurs objectifs sur les médias sociaux ainsi qu'une stratégie de contenus ciblés. Enfin, 13% d'early adopters revendiquent une approche stratégique intégrée.

Réseaux sociaux / Easyvoyage